One day, one goal: le slalom légendaire de Grafite

Bundesliga | Il y a onze ans, Wolfsburg remportait la Bundesliga pour la première fois de son histoire. Grand artisan de ce succès retentissant, le Brésilien Grafite démontra tout son talent lors d'une chevauchée mémorable au coeur de la défense du Bayern Munich.

De Pickx

Partager cet article

Grafite, de son vrai nom Edinaldo Batista Libânio, découvre le football européen sur le tard. Après un début de carrière dans son pays natal et un court séjour en Corée du Sud, sa bonne saison à Sao Paulo convainc Le Mans de l'engager en janvier 2006. A l'issue de la saison 2006-2007 lors de laquelle il inscrit 12 buts, les dirigeants du club allemand de Wolfsburg flairent le bon coup et s’attirent les services de l'ancien Bola de Prata (“ballon d'argent” en français) brésilien. Un pari gagnant, car l'attaquant à la carrure imposante marquera à jamais l’histoire des Loups.

En 2009, après un début de saison moyen, Wolfsburg s’invite dans la course au titre grâce à une belle série de succès consécutifs. A l’époque, les troupes de Felix Magath, limogé du Bayern Munich quelques mois plus tôt, font forte impression. Le duo d’attaquants composé de Grafite et du Bosnien Edin Dzeko, bien servi par la machine à assists Zvjezdan Misimovic, terrorise toutes les défenses de Bundesliga. Le 4 avril 2009, lors d’un match capital dans la lutte pour le titre, le Bayern de Philip Lahm, Mark Van Bommel et Frank RIbéry en fera également les frais.

Le Bayern humilié

Si la première période du match est équilibrée (1-1), les Loups vont passer à la vitesse supérieure en seconde et le duo de feu de Wolfsburg va faire basculer le match. Après un doublé d’Edin Dzeko, Grafite tue tout suspense en inscrivant le 4-1 à un quart d’heure du terme. Mais le clou du spectacle est encore à venir. Trois minutes plus tard, le Brésilien reçoit le ballon sur le flanc gauche des pieds de Misimovic. Il entame alors un slalom mémorable dans la défense bavaroise, humiliant un à un les défenseurs bavarois, incapables de lui subtiliser le ballon. Arrivé au petit rectangle, il évite le gardien et termine sa chevauchée fantastique d’une insolente talonnade qui finit sa course au fond des filets.

Les supporters présents à la Volkswagen-Arena n’en croient pas leurs yeux: ils viennent d’assister à l’un des plus beaux buts de l’histoire de la Bundesliga. Pour le Rekordmeister, lhumiliation est totale. Il s’incline 5-1 et prend un énorme coup au moral.

Une saison historique

Cette 26e journée marquera un tournant dans le déroulement de la saison. Les Loups en profitent pour prendre la tête du championnat et ne la quitteront plus. Quelques semaines plus tard, ils signeront un exploit retentissant en décrochant leur premier titre en championnat, avec deux points d’avance sur le Bayern Munich.

Cette saison-là, Grafite sera élu joueur de l'année et finira meilleur buteur du championnat avec 28 buts, soit deux de plus que son coéquipier Edin Dzeko. Son compatriote Misimovic terminera la saison avec 20 passes décisives, un record qu'il détiendra jusqu’à l'arrivée d'un certain Kevin De Bruyne en Bundesliga.

Après sa prolifique saison, Grafite marquera encore les esprits avec Wolfsburg lors de ses grands débuts en Ligue des champions la saison suivante en réalisant un hat-trick contre le CSKA Moscou. Sa bonne saison à Wolfsburg lui vaudra d'être sélectionné avec le Brésil pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud où il ne jouera que très peu. Après des passages à Dubaï et au Qatar, il finira sa carrière à Santa Cruz au Brésil, là où tout avait commencé pour lui.

Toujours plus de buts légendaires? Revivez le superbe retourné acrobatique de Youri Djorkaeff contre l'AS Roma.

Sujets associés

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top