A côté du RWDM, un deuxième club de tradition, le RFC Seraing, fait son retour au niveau professionnel. Les Métallos ont terminé à la troisième place de la D1 Amateur, mais en vertu du refus de licence pour le KSV Roeselare et l’Excelsior Virton et de la faillite du Sporting Lokeren, ils peuvent rejoindre la 1B.

Les Liégeois sont très heureux de la montée, mais restent humbles vu les circonstances. « Certes, cette promotion revêtira toujours un goût particulier, tant en raison de la pandémie qui touche la planète entière et qui a contraint nos instances à stopper prématurément le championnat, que suite aux décisions administratives qui ont, cette fois, profité à notre club ».

Néanmoins, le club voit le retour au football professionnel comme le couronnement du dur labeur de ces dernières années. « Mais elle couronne aussi (et surtout) le travail de longue haleine fourni par notre direction, avec, en tête, Mario Franchi et Bernard Serin, eux qui ont cru à ce projet et ont mis en place, depuis près de sept ans, une structure apte à présent à retrouver sa place au sein du monde professionnel. Sans l’aide de la Ville de Seraing, rien n’aurait été possible ».
 
Ouvrir une bonne bouteille

Le club a également remercié les sponsors, les joueurs et les supporters. « C’est promis, dès que cela sera possible, nous fêterons ensemble cette promotion ! Le moment de se réjouir à l’excès est inapproprié, eu égard à la situation sanitaire que nous subissons tous, mais nous autorisons tous ceux qui aiment le RFC Seraing à ouvrir une bonne bouteille ce soir ! La tâche qui nous attend pour faire bonne figure la saison prochaine est immense et nous allons nous atteler à faire de notre mieux : au boulot ! A bientôt…en D1B »!