Ces films français qui ont inspiré des remakes

Alors que TF1 diffuse ce soir "Le dîner de cons", un incontournable de la comédie française, Proximus Pickx vous propose une sélection de films français qui ont eu droit à des adaptations.

Avec "Le dîner de cons", diffusé ce soir à 21h05 sur TF1, Francis Veber fit mouche en 1998. Le film remporta un succès énorme et les répliques sont depuis devenues cultes. Plus de 9 millions de personnes ont assisté au cinéma aux aventures de François Pignon, interprété par le regretté Jacques Villeret. Des chiffres qui ont attiré les producteurs d’Hollywood.

Intitulé "The dinner", le remake américain du film de Veber n’a pas eu droit aux mêmes éloges. Thierry Lhermitte et Jacques Villeret sont remplacés par Steve Carell et Paul Rudd dans cette adaptation de Jay Roach (Mon beau-père et moi). Mais là où la version française était pleine de subtilités, la version américaine est étouffée par les singeries de Steve Carell. Échec commercial aux USA, le film fut complètement ignoré chez nous.


La totale (1991)

Les remakes de films français ne sont pourtant pas toujours des catastrophes. Le meilleur exemple est True Lies, de James Cameron, avec Arnold Schwarzenegger et Jamie Lee Curtis. Adaptation du film "La totale" de Claude Zidi, avec Thierry Lhermitte et Miou-Miou, la version de Cameron reprend l’idée de base du film français: alors qu’un agent secret s’aperçoit que sa femme fréquente un autre homme, il décide d’utiliser les moyens à sa disposition pour mener l’enquête.

La version américaine a été particulièrement bien reçue, car en plus de l’humour, James Cameron ajoute une bonne dose d’action à l’histoire. Sorti en 1994, True Lies fut un succès auprès du public et des critiques.


Pour Elle (2008)

Ce film de Fred Cavayé raconte l’histoire d’un mari qui se bat pour libérer sa femme, injustement condamnée pour meurtre à 20 ans de prison. Si au début il utilise des moyens légaux, il se rend vite compte qu’il ne lui reste plus qu’une solution pour la sauver: la faire évader de prison.

Très bien accueilli en France, le film aura droit à un remake deux ans plus tard: "Les trois prochains jours", de Paul Haggis. Vincent Lindon et Diane Kruger font place à Russell Crowe et Elisabeth Banks dans cette nouvelle version. Les critiques ne sont cependant pas à la hauteur de la version originale, mais le film rapporte tout de même 67 millions de dollars dans le monde.


Intouchables (2011)

Plus récemment, c’est le film d’Olivier Nakache et Éric Toledano, "Intouchables", qui a eu droit à son adaptation chez les Ricains. L’histoire vraie et touchante d’un aide-soignant et d’un riche aristocrate paraplégique a séduit également de l’autre côté de l’Atlantique. Le film avait d’ailleurs été présélectionné dans la catégorie des meilleurs films étrangers aux Oscars.

Dans "The Upside", sorti six ans plus tard, Omar Sy et François Cluzet laissent leurs places à Bryan Cranston et Kevin Hart. Bien que critiqué pour son approche un peu trop clichée du handicap, le film réalise un très bon score au box-office. Intouchables a également eu droit à un remake indien, "Oopiri" ainsi qu'à une version argentine, "Inseparables".


Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top