Le KSV Roeselare n'a pas obtenu sa licence pro ce lundi devant la Cour Belge d'Arbitrage pour le Sport. Roulers était une des nombreuses équipes qui avait été précédemment recalée par la commission des licences et qui avait tenté d'obtenir gain de cause devant la CBAS. Mais les arguments de l'équipe flandrienne n'ont pas convaincu.
 
Roulers avait été auditionné la semaine passée par la CBAS et après la vidéoconférence, les responsables du club disaient avoir retenu "un sentiment positif" de cette discussion. Manifestement, la CBAS n'a pas estimé suffisantes les explications roulariennes, ce qui débouche sur ce nouveau refus de licence.
 
Le club est donc rétrogradé en division 1 amateur et démarrera la saison prochaine avec un total de -3. En principe, une place se libère donc pour le club le mieux classé en D1 amateur (derrière les champions du KMSK Deinze) pour autant qu'il ait reçu une licence pro. C'est donc sans doute une bonne nouvelle pour le RFC Seraing, en attendant que la ligue pro décide comment les compétitions professionnelles seront organisées la saison prochaine.