One day, one goal: l'envolée de Mauro Bressan contre Barcelone

Voilà un nom qui ne dit certainement pas grand-chose aux plus jeunes générations de fans de football. Le 2 novembre 1999, Mauro Bressan inscrivit pourtant un but qui marqua à jamais l’histoire de la Ligue des champions.

La saison 1999-2000 marque le grand retour de la Fiorentina en Ligue des champions après 30 ans d’absence, grâce à une belle troisième place obtenue en Serie A la saison précédente. Après s'être facilement joué des Polonais de Widzew Lódz en qualification, les troupes de Giovanni Trapattoni connaissent des débuts compliqués dans un groupe composé notamment d’Arsenal et du FC Barcelone. A deux journées de la fin, la Viola peut néanmoins compter sur son phénomène argentin Gabriel Batistuta pour lui permettre de devenir le premier club italien à vaincre un club anglais à Wembley et s’assurer la qualification pour le tour suivant.

C’est donc sans enjeu que la Fiorentina reçoit le FC Barcelone de Louis Van Gaal, déjà qualifié lui aussi, lors de la dernière journée. Mais après avoir été battus 4-2 au Camp Nou quelques semaines plus tôt, les Italiens ont une revanche à prendre. La rencontre va rapidement prendre une tournure spectaculaire grâce à un certain Mauro Bressan.

L'apogée d'une carrière

Passé par plusieurs clubs italiens, le milieu de terrain atteint le sommet de sa carrière à la Fiorentina, qu’il rejoint en 1999 en provenance de Bari. S’il n’est habituellement pas titulaire en championnat, il se voit offrir une chance en Ligue des champions par son entraîneur.

Les Florentins tentent d’emballer rapidement la rencontre. A la 14e minute du match, après une tentative infructeuse des Italiens, un défenseur blaugrana dégage le ballon hors de son rectangle. Alors que deux joueurs se livrent au duel pour le reprendre de la tête, le ballon rebondit finalement vers Bressan. Le milieu de terrain n’hésite pas une seconde: il exécute un improbable retourné acrobatique à plus de 30 mètres du but adverse et expédie le ballon sous la transversale du gardien barcelonais. Lobé, celui-ci se cogne contre son poteau en essayant d'attraper la balle et devra sortir un instant du terrain pour se faire soigner.

Ce soir-là, le public du stade Artemio-Franchi verra encore cinq buts, mais les Florentins ne parviendront pas à vaincre la dream team barcelonaise, emmenée par Luis Figo et Rivaldo, auteur d'un doublé. Décidément en grande forme, Bressan s'illustrera encore en effectuant une subtile talonnade pour offrir le second but de son équipe à Abel Balbo. Les deux équipes se quitteront finalement sur le score de 3-3.

Après ce spectaculaire match nul, les Florentins retrouvèrent Manchester United , Valence et Bordeaux lors de la seconde phase de groupes – comme le voulait le système de l’époque – mais ne parvinrent pas à se hisser en quarts de finale.

Ce but de Mauro Bressan, considéré comme l’un des plus beaux buts de l'histoire du football, constituera le seul vrai coup d’éclat de la carrière de l'Italien. Après une aventure de deux ans à la Fiorentina, avec qui il remportera la Coupe d’Italie en 2001, il effectuera des passages à Venise puis Côme, avant de finir sa carrière en Suisse et d’embrasser une carrière de directeur sportif.

Revivez également le but du gardien Peter Schmeichel pour Manchester United en 1995.

UEFA Champions League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top