Cinq incidents qui ont fait sensation au Festival de Cannes

En raison du coronavirus, le Festival de Cannes a été reporté. L'organisation espère tout de même pouvoir accueillir ses stars de cinéma à une date ultérieure dans la prestigieuse station balnéaire française, où chaque année un nouvel incident fait le buzz. Nous avons compilé les cinq moments les plus controversés de l'histoire du festival du film.

Lars Von Trier : "Je comprends Hitler" (2011)

En 2011, le réalisateur danois Lars Von Trier présentait son nouveau film ‘Melancholia’ au public. Lors de la conférence de presse, Von Trier a déclaré qu'il comprenait les pensées d'Adolf Hitler. "Je comprends Hitler. Je sympathise même un peu avec lui".

Après ces déclarations, le cinéaste danois a été prié de quitter le festival. Sept ans plus tard, il a été à nouveau autorisé à concourir pour la Palme d'Or avec son film ‘The House That Jack Built’. Même à cette époque, l'enfant terrible ne craint pas la controverse : la violence du film a littéralement chassé les spectateurs des salles de cinéma.

Jean-Claude Van Damme en vient (presque) aux mains avec Dolph Lundgren (1992)

1992, une année mémorable pour Jean-Claude Van Damme : son film ‘Universal Soldier’ vient d'être terminé et il est prêt à être présenté à la presse et au public à Cannes. Notre compatriote n'ayant pas peur de la (mauvaise) publicité, il fait courir la rumeur qu'il y aurait un différend entre lui et son homologue danois, Dolph Lundgren.

Sur le tapis rouge et devant les yeux de la presse mondiale, les deux acteurs ont joué une mise en scène des plus réalistes : ils semblaient être sur le point de se battre. Les agents de sécurité sont intervenus très rapidement, ce qui a rendu le coup de pub encore plus véridique.

L'inégalité à la hausse à Cannes (2018)

En 2018, 82 femmes ont protesté contre l'inégalité au festival du film français. Au cours des 71 ans d'histoire du festival, pas moins de 1.688 réalisateurs masculins ont passé le tapis rouge, contre seulement 82 femmes.

La présidente du jury et actrice Cate Blanchett, ainsi que quelques collègues femmes et cinéastes, ont dénoncé ces inégalités en marchant en silence (et avec beaucoup d'attention de la presse) vers le Palais des Festival, l'épicentre des festivités.

Les Belges tout nu (2009)

En 2009, c’est dans les yeux que Cannes a regardé le réalisateur belge Felix Van Groeningen et son équipe faire du vélo complètement nus sur la célèbre Croisette. Il s'agissait d'un coup de promotion pour son film ‘La Merditude des choses’.

Le film a été sélectionné pour une importante compétition parallèle au festival du film : "Quinzaine des Réalisateurs", et a remporté le "Prix d'Art et Essai". L'adaptation cinématographique du livre du même nom de Dimitri Verhulst a été saluée par la critique cinématographique nationale et internationale.

Cannes : le film du hold-up (2013)

En 2013, Cannes s’empare d’un décor digne de deux films de braquage. Lors d'un premier vol, des bijoux d'une valeur d'un million d'euros ont été dérobés à la bijouterie suisse Chopard. Lors du second vol, c’est le bijoutier De Grisogono qui fût la victime : un collier de diamants d'une valeur de 1,7 million d'euros a été volé.

Un détail ironique : le premier vol a eu lieu lors de la projection de l'émission de Sofia Coppola 'The Bling Bling'. Ce film de squat raconte l'histoire vraie d'un groupe d'adolescents qui font irruption chez de riches stars d'Hollywood...

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top