5 joueurs emblématiques du championnat de NBA et autant d'actions de légende

Alors que les présidents des trente franchises que compte la NBA se sont déclarés unanimement favorables à la reprise de la saison, suspendue depuis le 11 mars à cause du coronavirus, la ligue américaine de basketball n'a pas encore pris de position officielle en la matière.

Le groupe d'hôtels et de casinos MGM a proposé de mettre à disposition ses infrastructures de Las Vegas pour terminer la saison. Quoi qu'il en soit, une chose est déjà acquise : dès le 8 mai, les premières franchises pourront organiser des entraînements individuels pour quatre joueurs maximum. Afin d'atténuer un tant soit peu la frustration des amateurs de basket de haut niveau, petit retour sur 5 joueurs emblématiques du championnat de NBA.

En cinquième position : Steven Adams

Impossible de ne pas évoquer l'excentrique pivot d'Oklahoma City Thunder. Le 7 décembre 2019, alors que la rencontre opposant les Minnesota Timberwolves à Oklahoma City est sur le point de se terminer, Karl Anthony-Towns marque un lancer-franc qui permet aux « Wolves » de mener 122 à 120. Il reste alors une seconde à jouer et tout le monde est persuadé que la messe est dite. C'est sans compter avec ce diable de Steven Adams qui, d'une passe millimétrée, trouve son coéquipier Dennis Schröder dans l'arc-de-cercle adverse. L'Allemand réceptionne la passe magique de son pivot et n'a plus qu'à conclure sur un lay-up complètement ouvert. Oklahoma City vient d'égaliser et les Timberwolves, qui avaient le match en main, sont contraints de disputer des prolongations.

En quatrième position : Ja Morant

Inconnu du grand public il y a encore deux ans, Ja Morant s'est pleinement révélé lors de sa saison « sophomore » à Murray State, en championnat NCAA. Âgé de 20 ans, le « point guard » des Memphis Grizzlies est abonné aux coups d'éclat. Son jeu flamboyant en fait d'ailleurs le favori au titre de « Rookie of the Year ». En janvier dernier, lors d'une rencontre opposant les Grizzlies au LA Clippers, Morant réceptionne une passe, feinte de repiquer vers l'intérieur et de foncer vers la raquette, avant d'enchaîner avec un superbe « stepback » et de décrocher un tir à trois points. La « victime » de cette action de jeu n'est autre que Jérôme Robinson, l'arrière des Clippers, qui, emporté par son élan, atterrit sans ménagement dans sa raquette.

En troisième position : Trae Young

Si, depuis quelques saisons, les Atlanta Hawks manquent quelque peu de flamboyance, leur meneur, alias Trae Young, tire plutôt bien son épingle du jeu. Excellent tireur et dribbleur émérite, le Texan manie le ballon à la perfection et possède une rapidité d'exécution sans faille. En novembre 2019, après une légère blessure à la cheville, il a repris les affaires courantes en offrant notamment une leçon de tango à LaMarcus Aldridge, l'intérieur des San Antonio Spurs. Hésitation, crossover, double-crossover, il met son adversaire dans le vent, avant de délivrer un caviar permettant à son coéquipier DeAndre' Bembry de réaliser un dunk spectaculaire.

En deuxième position : Bojan Bogdanovic

Le 10 février dernier, un match incroyable, au finish époustouflant, opposait Utah Jazz aux Houston Rockets. Menant 113 à 111 à deux secondes de la fin, les Rockets semblaient avoir partie gagnée. Mais Bojan Bogdanovic, le pivot des Jazz, était loin d'avoir dit son dernier mot. Marqué par PJ Tucker et James Harden, à neuf mètres et en déséquilibre, le Croate déclencha une ogive qui fit mouche au moment où retentissait le buzzer. Un panier salvateur qui permit aux Jazz de l'emporter in extremis sur le score de 144 à 113.

En première position : Zach LaVine

Sous le maillot des Chicago Bulls, Zach LaVine connaît une saison de folie, affichant des statistiques dignes d'un extraterrestre. Le spectacle offert par le natif de Renton lors d'un déplacement sur le parquet des Charlotte Hornets, le 24 novembre 2019, relève de l'exploit. Auteur de 49 points, dont 13 tirs à 3 points, l'arrière des Bulls a surtout signé le panier décisif permettant à son équipe de s'imposer d'une courte tête (116-115). À 7 secondes du terme, sur une remise en jeu en faveur des Hornets, Devonte Graham se fait vigoureusement chiper le ballon. Très véloce, LaVine se retourne et décoche un trois points venu d'ailleurs. Menés de 8 points à une minute du terme, les Bulls sont allés chercher la victoire à l'ultime seconde, portés par un Zach LaVine phénoménal.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?