“Belges à domicile”: Christian De Paepe nous accueille en musique

RTL-TVI propose chaque jour une émission pour aider les Belges à garder le moral en cette période de confinement. "Belges à domicile" met en scène des personnalités, mais aussi des citoyens, qui partagent avec les spectateurs des conseils et des astuces pour aider à positiver un maximum.

Ce nouvel épisode s’ouvre chez Christian De Paepe. D’emblée, l’animateur rassure: "Je vis la même chose que vous". Pour meubler le temps pendant ce confinement, c’est la musique qui est un refuge, comme pour beaucoup. Avec son collège Michaël Miraglia, ils ont participé à l’écriture d’une chanson en hommage à l’Italie.

Suivent alors les extraits émouvants de leur performance et de celles de nombreux autres belges. Petits et grands reprennent les hits les plus connus, comme 'My Heart Will Go On' de Céline Dion, ou encore 'Shallow' de Lady Gaga et Bradley Cooper, sans oublier 'Le Coach' de Soprano. Les paroles sont bien sûr remixées pour traiter de notre situation actuelle et rappeler les gestes barrière face au virus.

Un impact sur notre sommeil ?

Là où on pourrait croire que le confinement rime avec grasse matinée, sans stress et embouteillages, l’impact sur notre sommeil est tout autre. Nous sommes nombreux à faire face à des insomnies, des cauchemars ou des rêves saugrenus. Selon les psychologues, ce constat est en effet généralisé à beaucoup de patients.

Mais il s’agirait d’une bonne nouvelle ! Car les rêves, dans cet environnement anxiogène, permettent de réguler notre taux de cortisol, l’hormone du stress. Et c’est justement celle qu’il faut maîtriser en cette période pour éviter qu’elle n’affecte notre précieux système immunitaire.

L’émission nous apprend que les rêves ont un rôle compensatoire: ils vont recréer l’équilibre dans nos vies en réinjectant ce de quoi nous manquons, ou simplement en faisant contraste avec notre réalité. Ainsi, les rêves nous envoient des messages auxquels il faut être attentifs: ils contiennent des sentiments refoulés et des réponses importantes à nos questions.

"Belges à domicile" nous conseille de prendre note de nos rêves au réveil pour ne rien louper. Car le sommeil porte conseil, et encore plus en cette période de pandémie.

Le débat des enfants

C’est à l’hilarante séquence "Vie de mère en confinement" de nous changer les idées. Devant le conseil national de sécurité de la semaine dernière, toute la famille participe au débat : les enfants, eux aussi, ont leurs inquiétudes.

Les uns se questionnent sur leurs examens, les autres sont contents d’en être débarrassés. Les filles, elles, sont tristes de ne plus voir leurs copines de classe. Il faut croire que chacun a son avis bien tranché en cette période de confinement.

Et plus les enfants grandissent, plus ils ont un point de vue arrêté sur beaucoup de choses. Ce qui promet pour pas mal d’entre nous des repas de famille du dimanche riches en animation.

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top