Il y a quelques jours, nous vous parlions des jeunes pousses qui avaient explosé en Proximus League cette saison. Cette fois, nous nous intéressons aux jeunes issus de la formation dans leur club et qui se sont imposés dans le noyau pro d'une équipe de 1B? En fait, ils ne sont pas nombreux...
 
De tous les jeunes joueurs issus de la formation dans leurs clubs respectifs de Proximus League, seul Jamal Aabbou (Lommel SK) s'est vraiment imposé chez les pro. A 19 ans, le prometteur ailier avait déjà obtenu un peu de temps de jeu la saison passée, mais il s'est vraiment imposé dans le Limbourg ces derniers mois.
 
Lorsque Stefan Gislason entraînait l'équipe, Jamal Aabbou n'avait que très peu joué mais depuis l'arrivée de Peter Maes, les choses ont changé. Huit titularisations et neuf montées au jeu lui ont permis de totaliser 767 minutes sur le terrain, pendant lesquelles il a même inscrit 3 buts. Des statistiques largement au-dessus de la moyenne parmi les jeunes issus de la formation en 1B. Avec ses 3 buts, Aabbou est même devenu le deuxième meilleur buteur de son club cette saison, seul Jonathan Hendrickx (6 buts, tous sur penalty) ayant fait mieux.
 
Ils frappent à la porte
 
Loin derrière Aabbou, on retrouve Jordy Gillekens, le défenseur central d' OHL avec 2 titularisations et 200 minutes de jeu en championnat.
 
Robbe Bakelandt (Roulers) totalise, lui, 186 minutes de jeu, le médian ayant surtout joué quand le noyau du club flandrien était encore très étroit (deux titularisations et une entrée au jeu). Fin août, Bakelandt a été prêté à Winkel Sport, avant de revenir au KSV Roeselare quelques mois plus tard. Sous la direction de Christophe Gamel, il n'a plus pu grignoter de temps de jeu.
 
Mathéo Parmentier (Sporting Lokeren) a été titularisé avec son club en janvier devenant le plus jeune joueur ayant jamais évolué en Proximus League, le médian de 17 ans ayant finalement disputé 141 minutes de jeu avec le club du Daknam.