One day, one goal: le chef-d'oeuvre de Rivaldo contre Valence

De nombreuses compétitions de football ont été interrompues à la suite de la propagation du coronavirus. L'occasion est donc belle de revenir chaque jour sur un but qui a marqué l'histoire du ballon rond. Aujourd'hui: le retourné acrobatique de Rivaldo contre Valence.

Nous sommes le 18 juin 2001. Le FC Barcelone est au pied du mur à l’heure de recevoir le FC Valence dans le cadre de la dernière journée de championnat. Les Blaugrana sortent en effet d’une saison très moyenne. Éliminés dès la phase de groupes de la Ligue des champions, les troupes de Carles Rexach, arrivé en avril pour remplacer Lorenzo Serra Ferrer, ne brillent pas non plus en Liga. Le recrutement du mercato estival s'est révélé insuffisant et le départ controversé de Luis Figo pour le Real Madrid a laissé des traces sur le jeu catalan. A une journée de la fin du championnat, le Barça pointe à une décevante cinquième place et seule une victoire contre leurs adversaires du jour lui offrirait le dernier ticket pour la Ligue des champions.

Seule éclaircie dans la grisaille, Rivaldo est le seul à répondre présent dans les grands rendez-vous. Arrivé quatre ans plus tôt en Catalogne après une première expérience européenne au Deportivo La Corogne, le Brésilien est parvenu à combler le vide laissé par son compatriote Ronaldo. Une fois de plus, les Catalans doivent compter sur le talent de leur attaquant brésilien pour espérer accrocher la quatrième place dans cette “finale” qui marque aussi le dernier match du capitaine Pep Guardiola.

Un triplé d'anthologie

Le match débute sous les meilleurs auspices pour les Blaugrana. Sans surprise, Rivaldo montre la voie à ses coéquipiers dès la 3e minute de jeu. L’attaquant ne laisse aucune chance à Santiago Canizares sur un coup-franc parfaitement placé. En face, Baraja égalise logiquement pour Valence sur corner. Juste avant la mi-temps, Rivaldo fait à nouveau parler la poudre. D’une superbe frappe à distance, le Brésilien redonne l’avantage aux siens. Mais le Barça est incapable de conserver son avance et voit revenir les visiteurs dès le retour des vestiaires, à nouveau par l'entremise de Baraja.

Tout est alors à refaire pour les Catalans. Le Camp Nou se crispe progressivement et des coups de sifflet se font entendre. Le Barça bute sur la défense valencienne et ne semble pas en mesure de réagir. A deux minutes de la fin du temps réglementaire, Frank De Boer adresse un ballon piqué en direction de Rivaldo. L’attaquant, en dehors de la surface de réparation, réceptionne le cuir avec sa poitrine et, sans se poser de question, exécute un spectaculaire retourné acrobatique qui crucifie Canizares. Le stade explose: grâce à ce but d’anthologie de son magicien brésilien, le Barça arrache sa qualification pour la prochaine Ligue des champions.

Cette saison-là, le Barça aura encore l’opportunité d’ajouter une Copa del Rey à son palmarès, mais butera sur le Celta Vigo en demi-finales. Avec 23 buts, Rivaldo finira quant à lui deuxième meilleur buteur de la saison en championnat, derrière Raul. Sa belle histoire d’amour avec les Blaugrana prendra fin une année plus tard, lorsqu’il signera pour l'AC Milan. Avec 130 buts inscrits sous les couleurs du Barça, le Brésilien est le sixième meilleur buteur de l'histoire du club.

La Liga

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top