Cinq films sur le monde médical que vous devez avoir vu

Alors que le monde est touché de plein fouet par le nouveau coronavirus, le domaine médical prouve à nouveau toute son importance. Afin de les mettre en valeur, nous avons sélectionné pour vous cinq films dans lesquels sont représentés des infirmières, des professionnels de la santé, des médecins ou des situations médicales particulières.

Le Patient anglais (1996)

Peut-on mieux débuter qu'avec ce classique de 1996 ? Le film, basé sur un roman du même nom, a remporté pas moins de neuf Oscars. L'histoire de ce drame romantique est celle d'un pilote gravement blessé, incarné par Ralph Fiennes, qui se retrouve dans un hôpital de campagne italien à la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il sera alors soigné par une infirmière, jouée par Juliette Binoche. Le pilote souffre également d'amnésie, mais peu à peu, ses souvenirs réapparaissent.

Docteur Patch (1998)

Impossible de passer à côté de cette histoire vraie dans laquelle brille le regretté Robin Williams. Après une tentative de suicide de son père, le personnage principal Hunter "Patch" Adams décide qu'il veut devenir médecin. L'homme a aussi beaucoup d'idées pour changer le secteur de la santé. Il est convaincu que si vous faites rire et amuser les patients, ils guériront plus vite. Mais ses idées ne sont pas acceptées par tout le monde dans la communauté médicale et scientifique.

Intouchables (2011)

Le chef d'oeuvre d'Olivier Nakache et Éric Toledano n'est pas à proprement parler un film centré sur un spécialiste du corps médical. Il narre avant tout la relation d'amitié que vont tisser Philippe (François Cluzet), un riche tétraplégique, et Driss (Omar Sy), un homme de la banlieue parisienne qui sera engagé comme auxiliaire de vie sans aucune formation particulière.

Cependant, le long métrage, tiré d'une histoire vraie, rappelle que tout le monde peut apporter sa pierre à l'édifice en cette période de confinement. Plus que jamais, l'entraide est primordiale et peut sauver des vies.

Vol au-dessus d'un nid de coucou (1975)

Un autre classique, datant de 1975, avec cette fois-ci Jack Nicholson dans le rôle principal. Ce film très prenant, adapté du roman éponyme  de Ken Kesey, remportera cinq Oscars.

L'histoire est centrée sur Randall P. McMurphy, accusé de viol sur mineure, qui décide de se faire interner afin d'échapper à la prison. Au sein de l'hôpital psychiatrique, il va faire la connaissance de l'autoritaire et cynique Miss Ratched. Rapidement, il sera touché par la détresse et la solitude des patients, ce qui le poussera à amorcer une véritable rébellion pour protester contre les méthodes répressives de l'infirmière.

Il est évident que le but n'est pas ici de se méfier du corps médical mais bien de se rappeler que la situation n'est pas évidente non plus pour les patients hospitalisés. Par le biais d'un simple coup de téléphone, il est parfois possible de leur permettre de s'évader également quelques instants.

Good Bye, Lenin! (2003)

Enfin, on termine la sélection avec une tragi-comédie allemande. L'histoire tourne autour de la famille Kerner. Le destin de ces Allemands va basculer lorsque la mère Christiane, qui a le coeur politique à gauche, tombe dans le coma. À ce moment-là, on parle encore de l'Allemagne de l'Est et de l'Ouest. Cependant, lorsque Christiane se réveille, l'Allemagne est réunifiée.

Néanmoins, son cœur est si faible que tout choc pourrait lui être fatal. Et quoi de plus choquant que la chute du mur de Berlin et le triomphe du capitalisme dans son pays bien-aimé ? Pour sauver sa mère, son fils Alex transforme l'appartement où ils vivent en une île du passé, une sorte de musée socialiste, où tout le monde fait croire à la mère que rien n'a changé.

Imaginez maintenant un instant quelqu'un se réveiller aujourd'hui dans une chambre d'hôpital. Le confinement et la crise du nouveau coronavirus lui semblerait bien étrange...

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top