Comme attendu, certains clubs de la Proximus League n’ont pas reçu de licence pro pour la saison prochaine et également comme attendu, la plupart des clubs ont tout de suite interjeté appel contre le verdict de la Commission des Licences, de sorte que la Cour Belge d’Arbitrage pour le Sport (CBAS) devra se pencher sur les dossiers.

La CBAS interviendra une première fois le 28 avril avec l’affaire Excelsior Virton. Les Luxembourgeois ont intenté une action en justice parce qu’ils ne sont pas d’accord avec les conditions de la licence. Virton affirme que certaines règles sont illégales et espère obtenir gain de cause devant la CBAS. S’il obtient gain de cause, on ne sait pas encore précisément quelle seront les conséquences.

Les procédures d’appel autour de la non-obtention des licences pros seront traitées au plus tard le 10 mai. Tant le Lommel SK, que le Sporting Lokeren (Proximus League) et Seraing (D1 Amateurs) ont annoncé qu’ils allaient lancer une procédure devant la CBAS. lls devraient être probablement imités par le KSV Roeselare, l’Excelsior Virton (en fonction du verdict du 28 avril) et des clubs amateurs qui n’ont pas reçu la licence pro (Lierse Kempenzonen et La Louvière Centre). Même s’il n’y a pas encore de communication officielle de leur côté à ce sujet.

Un petit mois de patience

Le verdict de la CBAS sera sans appel. On ne saura donc probablement que vers le 10 mai (sans doute le 8 mai, car le 10 mai tombe un dimanche) quelles seront les équipes qui continueront d’évoluer au niveau professionnel.