La saison 2019/2020 de la Jupiler Pro League est à l’arrêt. Pour certains, elle est en mode pause prolongée, pour d’autres, plus pessimistes, le coronavirus a sifflé la fin du match. L’avenir nous dira ce qu’il en est. En attendant, nous vous proposons de revenir sur le parcours des 16 équipes de l’élite et de le commenter.
 
Après une saison 2018/2019 qui n’avait pas répondu à ses attentes, la direction du KAA Gent avait néanmoins décidé de maintenir sa confiance en Jess Thorup, son entraîneur danois, tout en opérant un mercato estival assez musclé. Les Buffalos ont ainsi rapatrié Laurent Depoitre et Sven Kums, deux joueurs emblématiques de la saison du titre (2015) et ont réussi à prolonger Vadis Odjidja. Avec l’éclosion de Jonathan David au plus haut niveau, La Gantoise était évidemment bien armée pour jouer un rôle en vue cette saison. Mais si, sur la scène européenne, les Flandriens ont rapidement trouvé leurs marques, en Jupiler Pro League, les Gantois ont mis plus de temps pour trouver le bon tempo. Surtout en déplacement.
 
La saison a débuté ainsi par un 20 sur 30 lors des dix premiers matches. A savoir, un 18 sur 18 à domicile et un 2 sur 12 en déplacement. Ensuite, les Buffalos ont enchaîné par un 16 sur 30, même s’ils ont amélioré légèrement leurs stats en déplacement avec un 8 sur 18 et une première victoire à l’extérieur lors de la 14ème journée sur le terrain du Racing Genk (0-2). Enfin, l’équipe de Jess Thorup a alterné le très chaud (19 sur 21) et le très froid (0 sur 6) pour ses 9 dernières rencontres.
 
N’empêche, les Gantois restent sur un sentiment positif avec une formidable campagne européenne qui ne les a pas empêchés de monter sur la deuxième marche du podium (provisoire ?) avec un goal average de 59 buts marqués (meilleure attaque de la JPL !) pour 34 buts encaissés. Le seul bémol éventuel, c’est un bilan assez moyen contre les équipes de l’actuel top 6 : 15 sur 30 !
 
Les stars de La Gantoise en JPL 
 
Jonathan David : 18 buts et 8 assists. 80% des minutes jouées et un pied dans 44% des buts gantois. La valeur marchande du jeune Canadien a explosé (20 millions d’euros selon Transfermarkt).
 
Vadis Odjidja : le métronome de l’équipe a inscrit 3 buts cette saison et délivré 9 passes décisives. Il est également impliqué dans 18% des buts de son équipe.