On this day: le premier match international de rugby

Le 27 mars 1871 est une date que peu d’amateurs de rugby connaissent. Pourtant, c’est ce jour-là que s’est tenu le premier match international de rugby entre l'Angleterre et l'Écosse.

En sport comme dans le reste, les débuts sont toujours synonymes de tâtonnements. Et les premières heures du rugby ne font pas exception à la règle, tant elles sont marquées par des anecdotes et des événements insolites.

Le 27 mars 1871, l’Angleterre et l'Écosse se rencontraient dans ce qui sera le premier match international de l’histoire du rugby. Un an plus tôt, des Anglais affrontaient une équipe composée d’ « exilés » écossais, mais la partie se jouait selon les règles du football. Après cette défaite, les Écossais ont voulu prendre leur revanche, mais au rugby cette fois-ci

Il faut savoir qu’à l’époque, le rugby n’était qu’un dérivé du football, dont les règles n’étaient pas clairement définies, si bien que les deux sports étaient facilement confondus

Les Écossais défient l'Angleterre

En janvier 1871, 21 clubs anglais se réunissent pour convenir des règles standard du rugby. Mais les Écossais avaient une furieuse envie de montrer à leurs voisins leur propre façon de jouer, selon ce qu'ils considèrent comme les « vraies » règles du rugby.

Dans une invitation formelle, ils proposent alors un challenge : « Afin de voir de quoi l'Écosse est vraiment capable face à une équipe anglaise, nous mettons au défi une équipe de jouer un match à vingt contre vingt, selon les règles du rugby, soit à Edimbourg, soit à Glasgow".

La toute jeune fédération anglaise de rugby ne dédaigne pas répondre à la demande écossaise. Mais le club de Blackheath, l’un des plus anciens de Londres, souhaite relever le défi. C’est ainsi que fut organisé ce premier match international.

Victoire écossaise à guichet fermé

Le match se tient donc le 27 mars à Edimbourg, en Écosse. Mais ce qui se passe sur la pelouse n’a pas grand chose à voir avec la version contemporaine du rugby. Par exemple, un essai ne rapporte des points que s’il est transformé et les pénalités n’existent pas - aucun gentleman ne penserait à tricher! La partie attire 4.000 spectateurs, un nombre impressionnant pour l’époque. Même si les règles ne sont pas claires pour tout le monde… 

La première période de 50 minutes ne fut pas très animée. En seconde période, les Écossais marquent un premier essai. Mais les Anglais contestent et, les arbitres ne parvenant pas à se mettre d’accord, il est refusé. Les Écossais parviennent toutefois à marquer une seconde fois. L’essai est validé après transformation et Angus Buchanan devient le premier homme à marquer dans un match international de rugby. Les Anglais marqueront ensuite à plusieurs reprises, mais sans réussir à transformer (étape pourtant décisive). Ce sont donc les Écossais qui l’emportent, par un essai à 0.

La Calcutta Cup et le Tournoi des Six Nations

La rencontre entre l'Écosse et l'Angleterre devient ensuite un événement annuel, qui ne fut annulé que dans des circonstances exceptionnelles. À partir de 1879, un trophée est attribué chaque année au vainqueur: la Calcutta Cup, une coupe forgée en Inde et offerte par les membres du club de Calcutta. Il s'agit du plus ancien trophée de l’histoire du rugby. 

Les seules circonstances qui ont conduit à une annulation du match Angleterre-Écosse sont les deux guerres mondiales ainsi qu’une dispute entre les deux pays dans les années 1880: après une victoire anglaise contestée par les Écossais en 1884, les deux équipes ne se sont plus affrontées. Le conflit finit par être résolu quelques années plus tard et la confrontation repris. 

Depuis 2000, les deux pays se rencontrent chaque année dans le cadre du Tournoi des Six Nations. L'Angleterre et l’Écosse y côtoient l'Irlande, la France, le Pays de Galles et l’Italie

 

Sports

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top