Les clubs endormis: Sunderland, "l'équipe de tous les talents"

Vous ne le savez peut-être pas, mais Sunderland est l’un des grands noms de l’histoire de la Premier League. Certes, le club fait aujourd’hui grise mine après sa relégation en League One, la D3 anglaise. Mais à la fin du XIXe siècle, les Blacks Cats ont eu leur heure de gloire. 

Fondé en 1879, le Sunderland Association Football Club rejoint en 1890 l’English Football League (l’ancêtre de la Premier League), la première compétition créée en Angleterre. Un an après, le club du nord-est du pays remporte déjà son premier titre. L’équipe marque 93 goals en 26 matchs, enchaînant les larges victoires. L’attaquant John Campbell finit meilleur buteur de la saison, avec 37 réalisations. 

Pour donner quelques éléments de contexte, rappelons que la saison 1891-1892 est celle qui a vu l’introduction officielle du penalty. C’est également cette année-là que les buts furent garnis de filets pour la première fois… Nous en sommes aux débuts du football!

« L’équipe de tous les talents »

Ce premier succès sera le point de départ d’une période très fructueuse pour Sunderland. L’équipe remporte encore le championnat l’année suivante, en gonflant les stats: les Black Cats deviennent ainsi la première équipe à marquer plus de 100 goals en une saison. Sunderland gagne un troisième titre en 1895. Son attaquant vedette, John Campbell, termine topscorer pour la troisième fois en quatre ans. Il fut bien aidé par ses coéquipiers, à commencer par les Écossais James Hannah et Jimmy Millar. Le gardien Ned Doig fut également un des artisans du succès de Sunderland. Ce dernier établit un record mondial au XIXe siècle, en ne concédant aucun but lors de 87 de ses 290 apparitions en première division. Les Blacks Cats gagnent le titre une nouvelle fois en 1902.

En dix ans, le club remporte quatre championnats d’Angleterre et est vice-champion à deux reprises. De telles performances feront dire à William McGregor, le fondateur de la League, que Sunderland est « l’équipe de tous les talents ». Ce dernier estime en effet que le club possède un joueur d’exception à chaque poste. 

Deux nouveaux titres viennent s’ajouter à la collection en 1913 et en 1936. Sunderland termine plusieurs fois sur le podium à l’entre-deux-guerres. Mais surtout, l’équipe remporte sa première Coupe d’Angleterre en 1937, en s’imposant 3-1 contre Preston North End à Wembley. 

Le début des problèmes

L’après-guerre marque un tournant dans l’histoire du club, notamment à cause de problèmes financiers. Dans les années 50, Sunderland est surnommé « le club de la banque d’Angleterre » en raison des montants records dépensés sur le marché des transferts. En 1957, la direction est impliquée dans un scandale financier majeur et, l’année suivante, Sunderland est relégué en deuxième division. Le club quitte le top pour la première fois en 68 ans d’existence

Le ciel s’assombrit alors au-dessus des Blacks Cats. Pendant la seconde moitié du XXe, ils feront la navette entre la première et la deuxième division. Un rayon de soleil pointe cependant en 1973, quand Sunderland remporte la FA Cup pour la deuxième fois. C’est un exploit, car le club siège alors en seconde division anglaise. De plus, il s’impose à la surprise générale contre Leeds United, qui est un des clubs en forme de la Premier League. Mais ce succès n’empêche pas Sunderland de tomber quelque peu dans l’oubli.

Un renouveau de courte durée

Les années 2000 sont une bouffée d’air frais pour les Blacks Cats. Excepté deux aller-retour vers la seconde division, ils parviennent à se maintenir en Premier League. En 2006, le club est racheté par un consortium irlandais. Les investissements permettent de recruter la légende de Manchester United, Roy Keane, au poste d’entraîneur. Son arrivée fait du bien, mais il ne restera qu’un an et demi.

Les années suivantes, Sunderland comptera dans ses rangs quelques noms connus du football tels que Djibril Cissé, Jordan Henderson ou Wesley Brown, sans oublier le Belge Simon Mignolet. Mais le club restera abonné à la seconde partie de tableau.

En 2017, le club quitte le top anglais après dix saisons consécutives en Premier League. Mais cette énième relégation ne sera pas suivie d’une remontée. Pire, les Blacks Cats finissent bon dernier et descendent en League One, la D3 anglaise. Une catastrophe qui enterre un peu plus les espoirs des supporters de voir un jour renaître le Sunderland des grands jours.

Football

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top