Journée mondiale de la poésie: huit répliques de film à couper le souffle

Le 21 mars n’est pas que le premier jour du printemps. C’est aussi la Journée mondiale de la poésie. Pour la célébrer comme il se doit, nous vous proposons huit répliques de films qui, par leurs mots soigneusement choisis, ont embelli certaines scènes de cinéma.

Blade Runner (1982)

"Tous ces moments se perdront dans l’oubli, comme des larmes dans la pluie."

Cette phrase est tirée du célèbre monologue prononcé par Roy Batty dans "Blade Runner". Après une dangereuse course-poursuite sur les toits, le détective Rick Deckard manque son saut. Il est alors suspendu dans le vide, s’agrippant à une poutre de fer. Roy Batty, qui est pourtant son ennemi, le rattrape et le remonte sur le toit, lui sauvant ainsi la vie. Ensuite, le Répliquant, avant de mourir, s’assied et revient sur les différentes expériences de sa vie. Il livre alors un monologue dramatique qui finira dans les annales de l'histoire du cinéma.

Les Evadés (1994)

"L'espoir est une bonne chose, peut-être ce qu’il y a de mieux. Et les bonnes choses sont éternelles."

Le personnage principal, Andy Dufresne, reste plein d'espoir après sa condamnation injustifiée pour le meurtre de sa femme et de son amant. Il purge sa longue peine dans la prison de Shawshank, où la corruption des gardiens et de la direction est endémique. 

En prison, l’ancien banquier rencontre Red, un homme extrêmement intelligent et plein de vie. Une forte et chaleureuse amitié se noue entre les deux hommes, chacun apprenant beaucoup de l’autre.

Et au milieu coule une rivière (1992)

"À la longue, tous les souvenirs se fondent en un seul, comme cette rivière qui coule au coeur de ma vie. La rivière a creusé son lit à l’époque du grand déluge et court sur ces rochers depuis l’origine des temps. Certains d’entre eux portent la trace de gouttes de pluie immémoriales. Sous les rochers, gisent les paroles, et certaines de ses paroles sont les leurs. Je suis hanté par les eaux."

Ce film dramatique américain de 1992 raconte l’histoire de deux frères, à qui leur père a transmis sa passion de la pêche à la mouche au milieu des montagnes Rocheuses. En grandissant, les frères se perdront de vue, mais leur lien fraternel subsistera, tout comme leur passion pour la pêche.

La citation ci-dessus revient à l’un des frères (incarné par Brad Pitt), à qui la pêche rappelle son passé.

Quand Harry rencontre Sally (1989)

"Quand on se rend compte qu’on veut passer le reste de sa vie avec une femme, faut pas traîner les pieds, il faut se lancer aussi tôt que possible"

Le classique de Rob Reiner contient de nombreuses citations mémorables, mais celle-ci est l'une des plus belles. Le film parle de deux jeunes gens, Harry et Sally, qui se rencontrent quand ils sont étudiants et dont les chemins n’arrêtent pas de se croiser au fil des ans.

Outre cette belle déclaration, le film est également connu pour une scène dans un restaurant de Manhattan, où Sally simule un orgasme à voix haute pour prouver que les hommes ne savent pas distinguer un orgasme feint d'un orgasme réel.

Dracula (1992)

"J'ai traversé des océans de temps pour te trouver."

La réplique est issue de l'adaptation cinématographique du roman "Dracula" de Bram Stoker par Francis Ford Coppola, mettant en scène Gary Oldman, Keanu Reeves, Anthony Hopkins et Winona Ryder.

Lorsqu’il prononce cette phrase, Dracula s’adresse à Mina, la fiancée d'un agent immobilier anglais, en qui il voit la réincarnation de sa défunte épouse Elisabeta. Le vampire rappelle par là son immortalité, et le temps qu’il a du patienter avant de la retrouver. Dracula fera tout son possible pour faire de Mina sa femme.

Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban (2004)

"On peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres. Il suffit de se souvenir d’allumer la lumière."

Tout au long de la saga Harry Potter, le directeur de Poudlard Albus Dumbledore aime user d’expressions profondes de sens. Mais dans le troisième film, le professeur parvient à rassurer les élèves en leur démontrant que même dans les moments difficiles, on peut trouver une lueur d’espoir. Pour cela, il faut cependant avoir l’esprit clair et ouvert.

Usual Suspects (1995)

"Le coup le plus rusé que le diable ait réussi, c’est de convaincre tout le monde qu’il n’existe pas."

"Usual Suspects" est un film policier magistral de Bryan Singer, mettant en scène Kevin Spacey. Ce dernier a remporté l'Oscar du meilleur second rôle masculin pour sa performance.

Tout au long du film, l'escroc Verbal Kint (Spacey) tente de convaincre les enquêteurs qu'il n'est pas responsable du massacre survenu sur un navire dans le port de Los Angeles. Pour cela, il leur raconte une histoire qui commence six semaines plutôt. 

American Beauty (1999)

"Bien sûr, je pourrais être aigri de ce qui m'est arrivé. Mais c'est inutile. Il y a tant de beauté dans le monde. "

Le joyau de Sam Mendes, lauréat de cinq Oscars, est plein de poésie. Lester Burnham est homme dont la vie s’enfonce dans une routine ennuyeuse, en pleine banlieue américaine. Jusqu’au jour où il rencontre une amie de sa fille Jane, dont il tombe amoureux. Jane, quant à elle, se lie d’amitié avec l’étrange nouveau voisin. Enfin, la femme de Lester trouve du réconfort auprès de son amant. Ces différentes histoires bouleverseront la vie de la famille. 

Kevin Spacey livre ici encore une performance exceptionnelle, pour laquelle il recevra un Oscar. La phrase ci-dessus, tirée d’un de ses monologues, illustre bien la poésie, parfois dramatique, qui émane du film et de son grand final. 

Cinéma

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top