Le jour où Wolverhampton a été champion du monde des clubs

Wolverhampton se rend ce soir en Grèce pour affronter l’Olympiakos dans le cadre des huitièmes de finale aller de l’Europa League. L’occasion de revenir sur la riche histoire des Wolves, qui furent un jour proclamés “champions du monde des clubs”.

L’Olympiakos recevra bien Wolverhampton ce soir en huitième de finale aller de l’Europa League, malgré la demande des Anglais de reporter le match en raison de l’infection au coronavirus du président du club grec.

Encore pensionnaires de Championship il y a deux ans, les Wolves n’avaient plus atteint une phase éliminatoire de coupe d’europe depuis plus de cinquante ans.

Période faste

Fondé en 1877, le Wolverhampton Wanderers Football Club fut l'un des douze membres fondateurs du championnat d’Angleterre. Les Wanderers connaissent leur période la plus faste après la Seconde Guerre mondiale, de 1949 à 1960. Sous la direction de Stan Cullis et emmenés par leur capitaine Billy Wright, ils raflent pas moins de trois titres de champions et deux Coupes d’Angleterre, devenant l’un des clubs les plus performants du pays.

Les années 1950 constituent également un tournant dans l’histoire des Wolves, et, indirectement, dans l’histoire du football européen. A l’époque, les principaux clubs européens s’affrontent de manière irrégulière lors de rencontres amicales. Le club de Wolverhampton décide alors d’innover. Il développe l’éclairage de son stade, permettant ainsi de disputer des matches en nocturne et de recevoir des équipes parfois venues de loin.

Un club pionnier

De 1953 à 1954, le Molineux Stadium devient le théâtre de plusieurs joutes amicales. Les Loups y invitent et dominent les Argentins du Racing d’Avellaneda, les Soviétiques du Spartak Moscou ou encore les Hongrois du Budapest Honvéd. Ce dernier match, contre un club qui compte en ses rangs plusieurs vice-champions du monde, membres du “Onze d'or hongrois” tels que Ferenc Puskás, Sandor Kocsis et Zoltán Czibor, est diffusé en direct sur la BBC. Sous les yeux de toute une nation, la victoire des Wolves fait sensation et crée une véritable ferveur nationale. La presse britannique s’emballe et proclame les Wolves “Champions du monde des clubs”.

L’engouement autour de l’événement donne de l’espoir à Gabriel Hanot, rédacteur en chef du journal français L'Équipe. Présent ce soir-là, le Français milite depuis des années pour la constitution d’une véritable compétition européenne réservée aux clubs. Il reprend alors sa campagne de plus belle. L’idée fait son chemin et en mars 1955, le congrès de l'UEFA valide le projet d’une Coupe des clubs champions, l’ancêtre de la Ligue des champions actuelle. Sa première édition a lieu lors de la saison 1955-1956 et regroupe les clubs champions de chaque pays.

Retour au premier plan

Après plusieurs périodes d’instabilité et des saisons passées aux échelons inférieurs, les Loups sont aujourd’hui de retour dans l’élite du football anglais. Et de quelle manière! Pour son grand retour en Premier League la saison dernière, le club parvient à se qualifier pour la Ligue Europa en terminant à la 7ème place du championnat. Il atteint également la demi-finale de la FA Cup en éliminant successivement Liverpool et Manchester United. Les Loups impressionnent, s’invitent dans le subtop et se remettent à rêver.

Racheté en juillet 2016 par Fosun International, le plus grand conglomérat privé de Chine, le club possède également les moyens de ses nouvelles ambitions.

La filière portugaise

La politique sportive du club semble également porter ses fruits. Conseillé par l’influent agent Jorge Mendes, le club recrute en quelques années une flopée de joueurs portugais pour évoluer sous les ordres d’un certain... Nuno Espírito Santo, chipé au FC Porto.

Rui Patrício, Rúben Vinagre, Rúben Neves, Diogo Jota, ou encore Joao Moutinho se révèlent être des pions majeurs de l'effectif des Wolves. Le club des West Midlands peut en outre compter sur une attaque de feu, emmenée par des joueurs comme Adama Traore et Raul Jimenez, meilleur buteur de l'équipe.

Sans oublier notre compatriote Leander Dendoncker qui, transféré d’Anderlecht en 2018, s’est rapidement imposé dans le collectif impressionnant des Loups, qui allie physique, technique et vivacité. Le Diable y fait régulièrement étalage de ses qualités défensives dans l’entre-jeu et en défense centrale.

Nul doute que le club sait que, pour concrétiser ses nouvelles ambitions et faire honneur à son riche passé, il conviendra d’éviter le piège grec ce soir. Car les Loups sont désormais attendus: certains bookmakers les voient comme le 5e favori à la victoire finale.

Suivez le match entre l'Olympiakos et Wolverhampton ce jeudi soir à 21h, sur La Deux.

UEFA Europa League

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top