Battus 0-1 à Londres à l'aller, les Spurs de Mourinho sont au bord de l'élimination en Champions League. Mardi, en direct sur Proximus TV,  ils se déplacent au RB Leipzig pour tenter de redresser une situation bien compromise et de sauver leur saison. Mais les troupes de Julian Nagelsmann semblent avoir toutes les cartes en main pour renverser les finalistes de la dernière édition.
 
Tottenham, finaliste malheureux de la C1 en mai dernier, vit une saison catastrophique. Si les Spurs, actuels huitièmes de leur championnat, ont arrêté l'hémorragie en prenant un point (1-1) face à Burnley en Premier League, samedi soir, cela fait cinq rencontres que l'équipe de José Mourinho n'a plus gagné le moindre match. Battus par Chelsea et les Wolves, puis par Leipzig, les Londoniens ont également été éliminés par Norwich en FA Cup avant ce maigre nul à domicile face à Burnley. 
 
Sur la route de la rédemption des Spurs se dresse à présent Leipzig, une épatante formation allemande, qui participe pour la première fois aux huitièmes et qui a statistiquement 88,2 % de chances de se qualifier après le score de l'aller. Autant dire que la tâche qui attend le club londonien est immense. Pensionnaire de Bundesliga depuis 2016, Leipzig est devenu un des piliers du championnat allemand, où il joue dans la cour des grands avec le Bayern et Dortmund. Tenues en échec à Wolfsburg, samedi, la 3e meilleure attaque et la meilleure défense de Bundesliga paraissent en mesure de confirmer face à Tottenham.
 
Timo Werner, une des buteurs les plus redoutables d’Allemagne devrait encore gêner une défense des Spurs bien pataude, qui a déjà encaissé 40 buts cette saison en Premier League. Avec Forsberg, Sabitzer et Schick, l’animation offensive de Leipzig avait considérablement gêné les Spurs à l'aller, Hugo LLoris pouvant même s'estimer heureux de n'avoir encaissé qu'un seul but.
 
Cette saison, les Spurs ont la fâcheuse tendance de se trouer lors de leurs grands rendez-vous. Leicester, Liverpool, Manchester United ou Chelsea ont battu l'équipe de José Mourinho cette saison. Le technicien portugais semble avoir perdu sa patte de lapin. Usé et vieilli, son football cynique et négatif ne fait plus peur à personne et ne semble pas faire l'unanimité au sein du groupe londonien, où ses choix sont très contestés. Lucas Moura, Jan Vertonghen et Toby Alderweireld, pour ne citer qu'eux, ont déjà été victimes des méthodes d'un Special One devenu très ordinaire. Harry Kane et Son Heung Min étant toujours blessés, on voit mal Tottenham se qualifier à Leipzig et certaines mauvaises langues affirment même qu'il s'agit peut-être du dernier match européen de Mourinho à la tête d'un grand club...
 
Avec son jsouci maniaque du moindre détail, Julian Nagelsmann, le plus jeune coach de l'histoire en huitièmes de finale de C1 est peut-être le futur successeur de Mourinho sur les tablettes du football continental. A Londres, il avait donné une leçon tactique au Mou, qui dirigeait son 150e match de Ligue des champions.
 
RB Leipzig - Tottenham
Mardi 10 mars dès 20 h50 sur Proximus Sports 2
Suivez notre Multi Live dès 20h15 sur Proximus Sports 1