À très exactement 100 jours de l'entame de l'Euro 2020, Roberto Martinez suit attentivement les prestations des Diables Rouges à travers l'Europe pour établir sa sélection en mai prochain. Du tirage au sort de la Ligue des Nations au retour au premier plan d'Adnan Januzaj, focus sur les éléments marquants des derniers jours.

Le tirage au sort de la Ligue des Nations effectué mardi soir à la "Beurs van Berlage" d'Amsterdam a retenu toute l'attention des observateurs du monde du football. Il n'a toutefois réservé que très peu de surprises aux hommes de Roberto Martinez qui rencontreront à nouveau l'Islande (comme lors de la première édition), le Danemark (comme à l'Euro 2020) et l'Angleterre (comme à deux reprises à la Coupe du monde) entre début septembre et mi-novembre 2020.

Januzaj pourrait rafler la mise

Avant cela, le sélectionneur national devra se pencher sur l'ensemble du groupe qui rejoindra le camp de base de Tubize en préparation de l'Euro. Si de nombreux éléments sont assurés de leur place, certains ont tout intérêt à s'illustrer dans les prochains mois pour arracher les derniers sésames.

Et, à ce petit jeu là, Adnan Januzaj est un as en la matière. Appelé sur le fil lors des deux derniers évènements majeurs par Marc Wilmots et Roberto Martinez, le milieu de terrain offensif de la Real Sociedad pourrait à nouveau compliquer les choix du coach espagnol.

Peu à son avantage en début de saison en terres basques où il était annoncé sur le départ lors du mercato hivernal, le Bruxellois de 25 ans revient dans le coup depuis janvier dernier. Il l'a encore prouvé ce weekend en offrant les trois points de la victoire à son équipe qui est actuellement sixième en Liga. La blessure actuelle d'Eden Hazard à la cheville droite, indisponible au moins jusque mai, pourrait inciter Roberto Martinez à glisser Januzaj dans sa liste des 23. en guise de précaution.

Praet accroché au futur de Leicester

Dennis Praet, titulaire ce weekend, n'est, lui non plus, pas encore assuré de trouver grâce aux yeux du sélectionneur. L'ancien milieu de terrain d'Anderlecht, qui alterne entre le banc de touche et le terrain avec Leicester, n'a inscrit qu'un seul petit but cette saison. De plus, les "Foxes" sont dans le dur en ce moment avec quatre rencontres consécutives sans succès. Dennis Praet pourrait être en ballotage avec Hans Vanaken qui continue d'enchaîner les grosses performances en Jupiler Pro League. Sauf si Marouane Fellaini venait à mettre tout le monde d'accord en annonçant son retour...

Enfin, Sebastiaan Bornauw pourrait bien être la surprise du chef dans l'arrière-garde des Diables Rouges. Buteur pour la cinquième fois de la saison ce weekend avec le FC Cologne, sur une pente ascendante en Bundesliga, le défenseur de 20 ans attend toujours sa première sélection en équipe nationale. Un parfum de retrouvailles avec Vincent Kompany est dans l'air.