Après le meilleur buteur, le meilleur passeur (assists) et le meilleur gardien (clean sheets), voici notre classement des joueurs les plus déterminants au terme de la compétition régulière. Pour l'établir, nous avons additionné passes décisives et buts marqués pour identifier le joueur le plus utile au sein de chaque équipe.
 
Grâce à sa large avance au classement final des buteurs, c'est Thomas Henry qui se hisse tout en haut du classement des joueurs les plus déterminants de la Proximus League. Le Français d'OHL a inscrit 15 buts et délivré 3 assists, ce qui lui permet de faire un peu mieux que Christian Brüls (10 buts et 7 assists). Raphael Holzhauser (9 buts et 7 assists) et Kurt Abrahams (10 buts et 6 assists) partagent la troisième marche du podium. Casper Nielsen complète le top 5 avec 7 buts et 7 assists.
 
Mais si l'on compare le nombre de buts et de passes décisives réussis par un joueur avec le nombre total de goals inscrits par son équipe, un autre nom sort du rang : Raphael Holzhauser. L'Autrichien du Beerschot, 16 fois décisif pour son équipe (9 buts et 7 assists) est impliqué dans plus de la moitié des buts des Anversois (31 buts inscrits) et mérite largement son surnom de "Monsieur 50%).
 
Voici, par équipe, le joueur le plus déterminant de la saison, avec le calcul de la part qu'il a pris dans le total des buts inscrits par sa formation
 
51,6%: Raphael Holzhauser (Beerschot VA)
40,0%: Thomas Henry (OHL)
37,8%: Christian Brüls (KVC Westerlo)
32,5%: Casper Nielsen (Union SG)
28,6%: Jonathan Hendrickx (Lommel SK)
27,0%: Godwin Saviour (KSV Roeselare)
25,0%: Giorgi Beridze (Sporting Lokeren)
20,5%: Loïc Lapoussin (RE Virton)
 
Au milieu de tous ces attaquants et joueurs créatifs, Jonathan Hendrickx fait figure de cygne noir. Le défenseur de Lommel doit son bon classement à ses six penalties transformés (aucun assist). Personne n'a fait mieux au sein de l'équipe limbourgeoise, Abdoulie Sanyang ne comptant que 2 buts et 3 assists.