Vendredi, la deuxième période et la phase régulière du championnat auront livré tous leurs verdicts. Westerlo et le Beerschot se disputent une place en finale de promotion. Dans le bas du classement, Lommel et Roulers chercheront à décrocher le dernier ticket pour les Play Off 2.
 
Les filets ont tremblé huit fois (!) lors du match entre OHL et l'Union. Les Louvanistes, qui sont revenus deux fois au score, ont dû finalement abandonner les 3 points à des Bruxellois percutants. Casper Nielsen avait ouvert le score au quart d'heure avant que le roi des buteurs de D1B, Thomas Henry n'égalise rapidement. Mais après une demi-heure de jeu, l'Union menait 1-3 via Aron Sigurdarson et Ibrahima Bah. A dix minutes du coup de sifflet final, les deux équipes étaient à nouveau à égalité, grâce à Mathieu Maertens et Thomas Henry, encore lui. Mais c'était sans compter avec Teddy Teuma qui y allait d'un doublé dans les dernières minutes du match. L'Union dépasse OHL au classement de la deuxième période, mais les deux équipes sont déjà exclues de la course à la première place.
 
L'enjeu est énorme avant le match Westerlo-Virton, les deux équipes étant co-leaders de la deuxième période et le vaincu devant définitivement faire une croix sur ses ambitions pour le titre. La première occasion de la partie échoit à Christian Brüls mais son ballon placé ne surprend pas Anthony Moris. Un peu plus tard, le même Moris se troue sur un corner rentrant au premier poteau de Brüls. L'égalisation de Virton viendra aussi sur coup de coin, Kevin Malget marquant d'une tête rasante juste avant le repos. C'est à cinq minutes de la fin que la fête put enfin démarrer au Kuipje. Un contre rapide de l'équipe de Bob Peeters est conclu par Ambroise Gboho, qui permet à Westerlo de continuer à rêver du titre.
 
Lokeren est déjà condamné aux Play Downs, mais veut encore gagner une place au classement, synonyme d'un bonus de 3 points. Mais pour cela, il faut battre Roulers. Cela commence plutôt bien pour Lokeren puisque Gil Van Moerzeke ouvre le score après 3 minutes de jeu. Juste avant le repos, Wouter Biebauw empêche même Jimmy De Jonghe de faire 0-2. En deuxième mi-temps, c'est un Roulers plus entreprenant qui va obtenir l'égalisation. Théo Defourny ne peut que repousser un tir de près d'Amir Nouri et Godwin Saviour conclut facilement (1-1). Mais Lokeren ne renonce pas : une minute plus tard, Jun Amano remet son équipe aux commandes. Lokeren sent la victoire à sa portée, mais Saviour égalise sur un nouveau ballon difficile imparfaitement repoussé par Defourny. Avec ce score de 2-2, Lokeren est définitivement dernier du championnat alors que Lommel et Roulers tenteront de décrocher vendredi le dernier ticket pour les Play Off 2.
 
Après la victoire de Westerlo, la veille, le Beerschot doit aussi absolument l'emporter. Les Anversois attaquent la partie pied au plancher face à Lommel. Ryan Sanusi est à deux doigts de déflorer le score mais son tir trouve le poteau. Un peu plus tard, c'est au tour de Marius Noubissi de toucher du bois. En deuxième période, c'est finalement Lommel qui trouve le premier l'ouverture. Abdoulie Sanyang régale avec un petit récital de dribbles et offre le ballon du 0-1 à Jamal Aabbou. Tarik Tissoudali manque de peu le 1-1 mais son lob rebondit sur la latte. Le Beerschot gaspille et Andras Nemeth loupe le KO définitif. Mais l'équipe locale finit par être récompensée de ses efforts. En neuf minutes, Noubissi met le feu au Kiel avec un doublé. Ce ne sont que les deuxième et troisième buts de la saison pour l'attaquant camerounais mais ils sont d'une importance capitale, car le Beerschot peut toujours rêver du titre.