Le gouvernement flamand s'en tient à son augmentation de quotas de futurs médecins © BELGA