Le suspense est un des ingrédients habituels de la Proximus League. Mais cette deuxième période est un véritable thriller. A trois journées de la fin de la compétition régulière, quatre clubs partagent le même nombre de points en tête, soit la moitié des équipes de D1B.
 
La frustration était grande chez Hernan Losada au coup de sifflet final de Roulers-Beerschot. Les Anversois se sont fait rejoindre après avoir mené et perdent ainsi des points précieux pour le gain de la deuxième période. Au repos, pourtant, tout allait bien : le Beerschot, l'équipe la plus dangereuse, avait pris l'avance via un but de Joren Dom. Roulers avait certes eu la première occasion du match via Nicolas Rommens qui butait sur Mike Vanhamel. Juste après la pause, le Beerschot était même très près de faire 0-2. Loris Brogno tirait en force mais Wouter Biebauw sortait un tout grand réflexe pour écarter le danger. Le tournant du match car l'égalisation survenait peu après. Amir Nouri et Yhoan Andzouana combinaient au sein de la défense du Beerschot et Nouri rétablissait l'égalité au marquoir. Plus tard, Vanhamel évitait même une cruelle défaite aux Anversois en écartant un essai de Nermin Zolotic. Le Beerschot doit maintenant partager la première place avec OHL, Virton et Westerlo.
 
OHL revient doucement à son meilleur niveau, celui de la première période. Samedi, les Brasseurs ont pris le meilleur sur Lommel en pratiquant un jeu très offensif avec des défenseurs latéraux très entreprenants. Frederic Duplus se démenait comme un beau diable dans son couloir et offrait même un ballon de but à Yannick Aguemon dont la demi-volée manquait l'objectif. C'est le même Aguemon qui allait déposer le ballon du 1-0 sur la tête de Jan Van Den Bergh. Juste avant le repos, OHL doublait la marque par Katuku Tshimanga qui plaçait le ballon dans la lucarne. Le score prenait son allure définitive à la 90e par l'inévitable Jérémy Perbet. Le Français reprenait un centre de Xavier Mercier pour faire 3-0 et ponctuer le retour en forme d'OHL qui partage désormais la tête du classement de la deuxième période.
 
Samedi, Virton a laissé filer une nouvelle occasion de s'isoler seul en tête. A domicile, les Gaumais n'ont pas pu prendre le meilleur sur l'Union. Les promus n'ont pas encaissé le moindre but en quatre matchs mais ils marquent très peu. Face aux Bruxellois, David Turpel était pourtant très près de faire 1-0. Après une belle combinaison avec Clément Couturier, son tir à distance trouvait le poteau. Lucas Ribeiro Costa voyait lui son but annulé en deuxième période pour hors-jeu. L'Union, assez apathique se contentait de ce nul vierge.
 
La tempête Ciara avait fait reporter le match à mercredi mais Westerlo et Lokeren ont fait souffler un vent de folie sur cette partie, avec un nombre incroyable d'occasions au Kuipje. Théo Defourny se trouait d'abord sur un ballon de Lukas Van Eenoo mais sans conséquence. Un peu plus tard, il sortait un ballon de Christian Brüls et la reprise d'Igor Vetokele. Ce n'était que partie remise, car Brüls ouvrait la marque d'un superbe envoi. Quatre minutes plus tard, Gilles Dewaele faisait 2-0 en reprenant un coup franc. Mais Amine Benchaib relançait le suspense et Lokeren à la demi-heure, en se montrant calme et clinique à la conclusion. Kurt Abrahams y allait ensuite de son petit but : le Sud-Africain butait d'abord sur Defourny avant de prendre sa revanche quelques instants plus tard. Westerlo semblait parti pour une victoire tranquille mais une mauvaise passe en retrait de Brüls était exploitée par Giorgi Beridze qui réduisait l'écart (3-2). Westerlo s'imposait finalement pour rejoindre la tête du classement.