Dans moins de quatre semaines, nous saurons qui affrontera OHL en finale de promotion de la Proximus League. Et peut-être même n'y aura-t-il pas de finale car OHL n'a que 2 petits points de retard sur le Beerschot et Virton. A quelques encablures de la ligne d'arrivée, tout le monde se tient dans un mouchoir de poche...
 
Après son amère défaite à Virton, le Beerschot voulait remettre les point sur les i à domicile, face à Westerlo. Mais après un quart d'heure de jeu, Christian Brüls et Westerlo manquaient de peu l'ouverture du score. Le Beerschot réagissait via Joren Dom qui, servi par Pierre Bourdin, tirait au-dessus. En deuxième mi-temps, c'est toujours Bourdin qui était le plus dangereux, l'arrière gauche manquant de peu le but d'ouverture. C'est finalement le remplaçant providentiel, Loris Brogno, qui libérait les Anversois à la 71e. Via un crochet dans les seize mètres et un tir croisé du droit, il faisait 1-0. Un petit but suffisant pour le Beerschot qui redevient leader de la seconde période.
 
L'Union a connu une saison en forme de montagnes russes. Les Bruxellois, abonnés aux matches nuls (9 cette saison), ont laissé trop de points en route. Cette fois, sur le terrain de la lanterne rouge Lokeren, ils n'ont pas gaspillé. Serge Tabekou a prouvé son excellente forme du moment en étant l'homme le plus dangereux sur la pelouse. Le Camerounais a d'abord ouvert la marque juste avant le repos. Peu après la pause, le même Tabekou butait sur Théo Defourny. A la 65e, la messe était dite: Ibrahima Bah était à la conclusion d'un beau mouvement collectif. Jelle Van Damme ratait ensuite un penalty qui aurait permis à Lokeren de revenir dans le match. Avec deux points de moins que le Beerschot, l'Union peut toujours rêver de finale.
 
Au Den Dreef, le match entre OHL et Roulers s'est joué en 7 minutes complètement folles. Après 26 minutes de jeu, Roulers prenait l'avance, Amir Nouri (en position hors-jeu, semble-t-il) profitant d'une série d'hésitations de la défense louvaniste. La réaction des Brasseurs ne se faisait pas attendre. Six minutes plus tard, Xavier Mercier déposait le ballon sur la tête de Tom Van Hyfte pour l'égalisation. Soixante secondes plus tard, OHL prenait même l'avance. Kenneth Schuermans lançait Kamal Sowah en profondeur, le Ghanéen centrait pour l'inévitable Thomas Henry, qui remettait son équipe aux commandes. Marco Tulio et Esteban Casagolda manquaient ensuite de peu l'égalisation pour Roulers mais OHL s'imposait finalement et prenait 3 points très précieux. 
 
Le dernier but encaissé par Lommel à domicile remontait au 6 décembre face à OHL. Face à Virton, la défense limbourgeoise est à nouveau parvenue à garder le zéro derrière. Pourtant, les Gaumais se sont montrés très menaçants. L'arrière gauche Salimo Sylla se voyait offrir deux belles occasions mais Tomas Svedkauskas veillait au grain. Un peu plus tard dans la partie, le gardien lituanien sortait une belle parade sur un essai de Loïc Lapoussin. Mais le marquoir ne bougera finalement jamais. Virton reste en tête mais doit partager sa place de leader avec le Beerschot.