L’OH Leuven a pris les trois points samedi soir contre le KSV Roeselare. Les Brabançons ont été menés à la marque, mais sont parvenus à redresser la situation peu avant la mi-temps.

Il n’en demeure pas moins que l’OHL a été à nouveau en-dessous de son niveau qui lui avait permis de terminer à la première place de la première période. Cependant, Vincent Euvrard, le coach, ne s’inquiète pas. « Nous pouvons mettre davantage de qualité en possession de balle et en première mi-temps, notre rythme était trop bas ce qui a permis à Roulers de rester dans le match et de nous poser des problèmes. Certains joueurs ont pour le moment trop de hauts et de bas au niveau de leur état de forme, mais je ne me fais pas de soucis Nous avons un noyau de qualité et tout le monde sera prêt pour le sprint final ».
 
Christophe Gamel (Roeselare) a vu rapidement son plan de jeu tomber à l’eau à cause de deux blessures. « Les deux remplacements rapides ont tué notre match. Cela ne faisait évidemment pas partie de notre plan de jeu. Et si, en plus, vous encaissez deux buts peu avant le repos, vous savez alors que ce sera difficile mentalement. Mais tout le monde a continué à se battre et c’était aussi la seule bonne réaction à avoir.  Et c’est ce que nous continuerons à faire dans les quatre prochains matches. Tout reste encore possible, même après cette défaite ».