La dernière journée l'a une fois de plus démontré : dans cette Proximus League, tout le monde se tient de très près. Sur les quatre rencontres disputées ce week-end, on a enregistré trois matchs nuls, seul Virton empochant les 3 points. Leurs concurrents ayant laissé des points en route, les Gaumais s'emparent même de la tête du classement de la deuxième période.
 
Ce sont OHL et Lokeren qui donnent vendredi soir le coup d'envoi de cette 23e journée dans un match plutôt agréable à suivre. Amine Benchaib déjoue le piège du hors-jeu pour dès la neuvième minute pour faire 1-0. Ce but rapide booste évidemment la confiance des Waaslandiens face à des Louvanistes un peu sonnés mais qui restent dangereux. Théo Defourny doit sortir le grand jeu pour empêcher OHL d'égaliser. Le gardien de Lokeren est impérial devant Yannick Aguemon d'abord, face à Mathieu Maertens ensuite. Il faudra finalement attendre la 65e pour voir les Brasseurs revenir à la marque suite à une combinaison 'Made in France' : Xavier Mercier place subtilement Thomas Henry sur orbite et le meilleur réalisateur du championnat s'en va tranquillement inscrire son douzième but de la saison. Plus tard, Jun Amano sera à deux doigts de redonner l'avance à Lokeren. Le Japonais trouve d'abord la latte avant que son tir à distance ne soit sauvé par Darren Keet. Dans l'autre camp, Jérémy Perbet avait fait trembler les filets sur une passe de Mercier mais le but sera annulé pour hors-jeu. Même scénario pour Henry, lui aussi sanctionné d'un hors jeu alors qu'il venait de marquer. Score final : 1-1, un nul qui n'arrange pas les Louvanistes qui gaspillent ainsi des points précieux.
 
Le Beerschot espérait faire oublier ses piètres résultats de ces dernières semaines en s'imposant sur le terrain de Virton. Les Anversois rentrent dans le match du bon pied en étant les plus pressants, mais la dernière passe est imprécise. En deuxième mi-temps, la tendance s'inverse. Virton semble beaucoup plus mordant et se crée quelques occasions via Ribeiro Costa, qui voit ses efforts récompensés avec l'ouverture su score. Un coup franc (trop) rapidement donné et très contesté lui permet de surprendre Mike Vanhamel. Le Beerschot, battu par le plus petit écart, attend toujours sa première victoire en 2020 et se fait dépasser par Virton en tête du classement de la deuxième période.
 
Samedi, Westerlo pouvait prendre la tête du classement de la deuxième période mais pour cela, il fallait d'abord battre Roulers, une équipe qui a prouvé qu'elle était difficile à manoeuvrer. Le spectacle n'est pas vraiment au rendez-vous au Kuipje et après une première mi-temps pauvre en occasions, le marquoir indique toujours 0-0. Après la pause, c'est un peu mieux avec une équipe de Westerlo qui se montre dangereuse, sur corner notamment. Stephen Buyl et Christian Brüls loupent chacun le but d'ouverture et Roulers va finalement tirer les marrons du feu. Yhoan Andzouana, à peine monté au jeu, tente sa chance en dehors du rectangle et fait 0-1. Heureusement pour Westerlo, l'égalisation ne tardera pas : deux minutes plus tard, Gilles Dewaele reprend un ballon qui traînait pour battre Wouter Biebauw. Le score n'évoluera plus et les troupes de Bob Peeters manquent ainsi une belle occasion de s'installer au faîte de la hiérarchie.
 
Pour garder le contact avec le bon wagon, l'Union devait absolument battre Lommel au Parc Duden. Un message parfaitement reçu par les Unionistes qui prennent d'emblée le match par le bon bout. Casper Nielsen trouve dans un premier temps la latte mais l'ouverture du score ne tardera pas. Teddy Teuma surprend Tomas Svedkauskas en transformant un corner direct (1-0). Après le repos, c'est Lommel qui prend les choses en main. A la 51e, un tir de Pa Omar Pabou est malencontreusement dévié dans ses propres buts par Pietro Perdichizzi (1-1). Dix minutes avant le coup de sifflet final, les Limbourgeois prennent même l'avance, Jamal Aabou transformant un superbe tir à distance (1-2). Mais les Unionistes ne s'avouent pas vaincu et le capitaine Perdichizzi reprend de la tête un corner de Nielsen pour égaliser. Arne Naudts loupera encore une belle occasion pour Lommel qui doit finalement se contenter de ce nul et de la deuxième place du classement provisoire.