L’annonce est tombée en cette fin de semaine et a été relayée par HLTV et DBLTAP. ESL a réduit de moitié le nombre d’équipes participantes à la prochaine Pro League. Un changement de cap qui fera de nombreux déçus.

Après la transformation du système de qualifications pour les Majors sur Counter Strike: Global Offensive, c’est désormais au tour de l’ESL Pro League d’être bouleversée ! Dites adieu au format à 48 pour mouture réduite à 24 équipes !

Voici la liste des structures invitées qui y participeront pour autant qu’elles l’acceptent.

  • Astralis
  • fnatic
  • Liquid
  • G2
  • FaZe
  • Complexity
  • Vitality
  • North
  • TYLOO
  • forZe
  • FURIA
  • GODSENT
  • mousesports
  • Evil Geniuses
  • Natus Vincere
  • 100 Thieves
  • ENCE
  • NiP
  • Heroic
  • Renegades
  • Sharks
  • INTZ
  • Virtus.pro
  • OG

La liste initiale reprenait également Cloud9 et MIBR. Mais étant déjà engagés pour la prochaine “B Site” league, qui se déroulera au même moment que l’ESL, quelques ajustements ont dû être opérés.

Évidemment, plusieurs conséquences découlent de cette décision, dont la méthode de sélection des formations invitées. Si tous les critères utilisés par ESL n’ont pas été divulgués, plusieurs pistes ont été avancées par le média DBLTAP. Il semble clair que ceux-ci reprennent les finalistes de la saison 10, le classement ESL ainsi que les vainqueurs de Mountain Dew League (ESEA) Europe et Amérique du Nord (forZe et INTZ). Plus encore, il semblerait que l’acceptation du « Lanxess Agreement » entre également en ligne de compte. Pour prouver cela, HLTV avance un argument sur la présence de CompLexity. La structure n’a en effet pas participé aux dernières finales de l’ESL Pro League et ne se trouve qu’à la 39e place au classement. Une situation qui laisse penser que certains slots sont bien réservés aux membres ayant signé l’accord.

Il s’agit en tout cas d’un gros coup de massue pour de nombreux participants à la dernière Pro League, mais aussi aux deuxièmes et troisièmes de la 32e saison d’ESEA MDL, qui ne pourront dès lors pas intégrer la ligue sous ce nouveau format. Il leur faudra désormais espérer une qualification directe à la saison 12 via la Mountain Dew League et le classement mondial ESL.

Au niveau du format, la saison 11 sera également divisée en quatre groupes organisés autour de matches en BO3. Les vainqueurs de chaque groupe auront l’avantage de se qualifier pour les dernières étapes de la phase à élimination directe, alors que les seconds et troisièmes s’affronteront dès les premiers tours. Pour terminer, les six meilleures équipes se rencontreront à l’occasion d’une grande finale offline de trois jours.