Mathieu van der Poel (Alpecin-Fenix) veut marquer l'année 2020 au fer rouge © BELGA