Comment va... Diego Montiel (ex-Beerschot)?

Challenger Pro League |
L’été dernier, de nombreuses vedettes de la Proximus League ont opté pour une aventure à l’étranger. Comme chaque année, lors de la trêve hivernale, nous nous penchons sur leurs prestations sous leur nouveau maillot.
 

De Tagtik

Partager cet article

Des joueurs comme Percy Tau (Club Bruges), Faiz Selemani (Courtrai), Gaëtan Coucke (KRC Genk) ou Leonardo Rocha (AS Eupen) ont quitté la Proximus League pour la Jupiler Pro League, de sorte que les amateurs de football belge ne les ont évidemment pas perdus de vue. Mais d’autres joueurs ont été chercher leur bonheur à l’étranger. Nous avons voulu savoir comment ça se passait pour eux. Après Youssoufou Niakaté, Erwin Hoffer, Jovan Kostovski, Danzell Gravenberch, Elliott Moore et Junior Oto'o nous partons sur les traces de Diego Montiel.
 
Montiel était arrivé au Kiel il y a environ un an lors du mercato hivernal. Ce joueur suédois d'origine uruguayenne était à l'époque la grande attraction de la D2 suédoise et plusieurs clubs s'étaient intéressés à lui. Il avait choisi le Beerschot mais l'aventure avait plutôt ma tourné. Ce meneur de jeu de formation n'avait en effet été titularisé que deux fois (en Play-Offs 2) et avait dû se contenter pour le reste de courtes apparitions en fin de match. Montiel était donc reparti l'été suivant, aussi vite qu'il était arrivé...
 
Top, flop et top
 
Le médian avait donc quitté la Belgique pour la D2 danoise, où il avait rejoint le club de Vejle BK et signé un contrat valable jusqu'à la mi-2021. Montiel s'est très rapidement adapté au Danemark, au point de devenir une des étoiles de ce championnat. En 16 matches, il a inscrit 8 buts et délivré quatre passes décisives. Il est troisième au classement des buteurs et est considéré comme un des joueurs les plus déterminants de la série.
 
C'est évidemment tout bénéfice pour son club puisque Vejle est leader en NordicBet Liga et semble pouvoir monter en Superligaen... un an après avoir quitté la D1 danoise.
 
Notre mini série
 
Comment va... ?
 
 

Regardez tout ce que vous aimez, où et quand vous voulez.

Découvrez Pickx Se connecter

Top

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top