Une année 2020 riche en événements sportifs incontournables

Si 2019 fut une année féconde sur le plan sportif, l'année qui s'annonce promet d'être exceptionnelle. Découvrez ci-après un aperçu de ce que nous réserve 2020. Happy New Year!

Tournois du Grand Chelem

Les fans de tennis belges nourrissent les espoirs les plus fous. Alors que David Goffin vise un retour dans le top 10 mondial, Elise Mertens entend bien confirmer son statut de porte-drapeau du tennis féminin belge. L'événement majeur reste néanmoins le retour à la compétition de Kim Clijsters, après sept années d'absence. L'ancienne numéro 1 mondiale avait prévu d'effectuer son come-back à l'occasion de l'Open d'Australie, le premier tournoi du Grand Chelem de la saison (du 20 janvier au 2 février). Hélas, une blessure encourue lors d'une partie de paddle l'a contrainte à reporter son projet. Notre compatriote sera-t-elle capable de retrouver son niveau d'antan ? Quoi qu'il en soit, nous espérons la voir en action dans les prochains tournois majeurs, à savoir Roland-Garros (du 24 mai au 7 juin), Wimbledon (du 29 juin au 12 juillet) et l'US Open (du 24 août au 13 septembre). À l'âge de 37 ans, la Limbourgeoise pourrait également participer au double dames des JO de Tokyo. À condition toutefois d'être choisie par Elise Mertens, numéro 1 de la discipline la saison dernière, associée à la Biélorusse Aryna Sabalenka.

Les Championnats du monde de cyclo-cross

Qui sera capable d'empêcher Mathieu van der Poel d'engranger un nouveau titre de Champion du monde des labourés ? Impérial, le Néerlandais tire profit de la longue revalidation de Wout van Aert, victime d'une lourde chute lors du dernier Tour de France, pour accumuler les victoires. Lors des Championnats du monde, qui auront lieu les 1er et 2 février à Dübendorf (Suisse), le petit-fils de feu Raymond Poulidor tentera de conquérir sa troisième vareuse arc-en-ciel. À moins que Toon Aerts ou Eli Iserbyt ne le fassent chuter de son piédestal. Les Mondiaux de cyclo-cross risquent bien de virer à l'orange car, chez les dames aussi, la discipline est dominée par nos voisines d'outre-Moerdijk. Quant à notre compatriote Sanne Cant, en petite forme actuellement, nous ne doutons pas qu'elle mettra tout en œuvre pour retrouver son meilleur niveau et remporter un quatrième titre mondial consécutif.

Le Tour des Flandres

Surnommé « Vlaanderens Mooiste » (la plus belle des Flandres), le « Ronde » est sans conteste la plus mythique des classiques flamandes. Après la victoire surprise de l'Italien Alberto Bettiol en 2019, les cadors du peloton ont soif de revanche. Qui franchira en tête la ligne d'arrivée sur la Minderbroederstraat, à Audenarde ? Réponse le 5 avril prochain.

Play-offs 1

Le Club Bruges s'affirme comme un candidat sérieux à sa propre succession. Grâce au laxisme de leurs concurrents, les « Blauw & Zwart » sont actuellement largement en tête du Championnat. Ne vendons cependant pas la peau de l'ours avant de l'avoir tué. À l'issue de la phase classique, les points sont divisés par deux pour faire place aux play-offs. Rien n'est donc joué d'avance, même si les chances du Standard et de La Gantoise paraissent plutôt minces. Reste une question existentielle pour les supporters du Sporting d'Anderlecht : les « Mauves » risquent-ils de ne pas figurer dans le top 6 pour la première fois depuis la création des play-offs ?

L'Euro de football (du 12 juin au 12 juillet)

Le 12 juillet pourrait bien s'avérer une date historique pour le sport belge. Sur le coup des 21 heures aura lieu, dans le mythique stade de Wembley, la finale de l'UEFA EURO 2020. Les espoirs de la Belgique tout entière reposeront sur les épaules des Diables Rouges. Une ultime occasion pour les joueurs de la « génération dorée » de faire honneur à leur statut de n° 1 dans la hiérarchie mondiale et de ramener au pays le sésame tant convoité.À peine les Diables Rouges auront-ils récupéré des efforts de l'Euro qu'ils participeront à la phase de groupes de la deuxième UEFA Nations League, le vainqueur de chaque groupe étant qualifié pour le Mondial de 2022.

Le Tour de France (du 27 juin au 19 juillet)

La prochaine Grande Boucle suscite bien des interrogations. Le Britannique Chris Froome réussira-t-il à endosser sa cinquième tunique jaune et quelle sera la stratégie du bloc Jumbo-Visma ? Une chose est sûre : plus mûr et plus fort que l'an dernier, le frêle grimpeur colombien Egan Bernal compte bien remporter une deuxième victoire d'affilée dans un Tour qui s'annonce plus passionnant que jamais.

Les Jeux Olympiques de Tokyo (du 24 juillet au 9 août)

Quelle année sportive en perspective ! La page de l'Euro de football et de la Grande Boucle à peine tournée, place à la flamme olympique. Cette année, la délégation belge comptera un nombre d'athlètes record, l'objectif avoué du COIB étant de ramener 8 médailles. En individuel, nos plus grandes chances de médailles reposent sur les épaules de l'heptathlonienne Nafissatou Thiam et de la gymnaste Nina Derwael. Dans les sports collectifs, les « Red Lions », déjà médaillés d'or aux Championnats du monde et d'Europe, auront à cœur de faire aussi bien au pays du Soleil Levant.

Les Jeux Paralympiques (du 25 août au 6 septembre)

Quelques semaines après les valides, ce sera au tour des athlètes paralympiques d'entrer dans l'arène. Tout au long des épreuves, nos athlètes garderont à n'en pas douter une pensée émue pour la regrettée Marieke Vervoort, disparue le 22 octobre dernier à l'âge de quarante ans. Il y a quatre ans, nos compatriotes ont décroché onze médailles, dont cinq en or. Peter Genyn et consorts parviendront-ils à faire aussi bien, voire mieux ?

Les Championnats du monde de cyclisme à Aigle-Martigny (Suisse)

Un parcours taillé sur mesure pour un pur grimpeur. Si la première partie, au départ d'Aigle, comporte 110 km d'une vallée balayée par le vent, le peloton tournera ensuite sept fois sur un circuit de 19,4 km autour de Martigny, avec la côte de la Petite Forclaz en Juge de Paix. Un « raidard » de 4 kilomètres à 10,2 % de moyenne, avec une pointe à 14,5 % à mi-pente. Si les chances de Mads Pedersen, le Champion du monde en titre, sont proches de zéro, les Bernal et consorts se frottent les mains car le parcours devrait leur convenir à merveille.En revanche, le parcours du contre-la-montre ne comportera pas de dénivelés importants et conviendra particulièrement aux rouleurs belges. Avec Remco Evenepoel, Victor Campenaerts et Wout van Aert, nos chances de remporter une médaille sont bien réelles.

Formule 1

L'Anglais Lewis Hamilton compte désormais six titres de Champion du monde. Il ne lui manque qu'une victoire pour égaler le record du légendaire Michael Schumacher. Cependant, Ferrari et Red Bull sont sur des charbons ardents et comptent bien se rapprocher enfin de Mercedes, voire dépasser l'écurie allemande. Avec Charles Leclerc (Ferrari) et Max Verstappen (Red Bull), ces deux formations disposent de deux pilotes de talent bien décidés à se mêler à la lutte pour le titre. L'ère Hamilton sera-t-elle bientôt révolue ?En Formule E, la saison promet également d'être passionnante. Fer de lance de la nouvelle écurie Mercedes, Stoffel Vandoorne a démarré la saison par deux podiums qui sont d'excellent augure pour la suite. Avec Jerôme D'Ambrosio, notre pays compte un second représentant en formule électrique.

Musique Maestro !

Voir tout

Le sport à la une

Voir tout

L'actu cinéma et séries

Voir tout

L'actu esport

Voir tout

Attention : regarder la télévision peut freiner le développement des enfants de moins de 3 ans, même lorsqu’il s’agit de programmes qui s’adressent spécifiquement à eux. Plusieurs troubles du développement ont été scientifiquement observés tels que passivité, retards de langage, agitation, troubles du sommeil, troubles de la concentration et dépendance aux écrans

Top

Contrôle parental actif

Veuillez introduire votre code PIN pour désactiver le contrôle parental pendant 10 minutes.

Code PIN oublié? Contactez le 0800 99 696

Aide?