Proximus ePro League : journée 13

Vous trouvez que la Proximus ePro League est passionnante? Vous n’avez encore rien vu! La 13e journée de championnat a laissé place à de nombreux rebondissements. Le Club Bruges a sauvé les meubles et reste dans la course alors que le Racing Genk risque encore de trembler. Malines a fait jeu égal avec le leader, mais n’est pas loin d’une sortie de route à quelques mètres de la ligne d’arrivée. Autre choc, Charleroi a accroché le Standard, mais sort malgré tout du top 6

Laurens Geenens a saisi sa dernière chance à deux mains contre le Racing Genk. Grâce à sa victoire 1-2, le Club Bruges revient à trois points de la 6e place et fait désormais face à un calendrier plus clément. Même si en ePro League cela n’est évidemment jamais un garantie de réussite. Pour les Genkois, cette défaite démontre qu’il faudra rester attentif jusqu’au bout pour conserver un ticket qualificatif.

Zulte Waregem est de retour aux avants postes et est bien intégré à la bataille finale. Geoffrey Meghoe n’as eu aucune pitié pour le KV Courtrai, avec un 5-0 bien tassé! Le Essevee fait un bond jusqu’à la troisième place. Festival de buts également entre le Cercle Bruges et La Gantoise. Les Buffalos ont complètement baissé les armes depuis leurs derniers résultats décevants et ont subi un nouveau revers contre le Cercle. Score final 4-0, la fin de championnat s’annonce compliquée pour le joueur gantois.

Pour Anderlecht, par contre, le sourire est bien présent au terme de cette 13e journée. Les Mauves sont une nouvelle fois parvenus à rebondir en s’imposant 0-1 contre Waasland-Beveren. Un résultat qui leur permet de laisser Charleroi au classement et de pointer à la 5e position. Une place partagée avec le KV Malines qui sort d’un match spectaculaire face au STVV (3-3). Six buts, mais peu de points au bout du compte. Les Sang et Or ne progressent pas.

3-3, un résultat également partagé par Charleroi et le Standard, mais qui sanctionne principalement le club carolo. Avec ce match nul, Florian Vandamme dégringole et sort du groupe de tête. Il devra compter sur les deux dernières journées de championnat pour rebondir!

La fin de la phase classique est proche et la tension à son paroxysme. Impossible pour l’heure de prédire les six équipes qui seront qualifiées. Une incertitude qui rend chaque journée de championnat aussi spectaculaire que palpitante!