Proximus ePro League : journée 9

Après neuf journées de championnat, les e-sportifs commencent à bien se connaître. Autant leurs forces, que leurs faiblesses. Mais parmi eux, un joueur semble être le plus complet. Il s’agit évidemment de Zayror, le meilleur joueur de cette phase classique. Le Tournaisien n’a une nouvelle fois pas fait dans la dentelle face à son adversaire du jour, avec un solide 1-3 infligé au KV Oostende.

Le Standard semble aussi bien installé parmi les six premiers. Un match face à Courtrai n’est jamais une partie de plaisir, mais Sheva s’est également imposé 1-3. Avec ce résultat, les Rouches font une belle opération et creusent un peu plus l’écart à la deuxième place.

La bataille pour la troisième position est quand à elle nettement plus disputée. Chaque semaine, les places au sein du peloton de tête sont chamboulées. En début de week-end, nous vous annoncions qu’en cas de succès, Anderlecht et le Club Bruges serait automatiquement promus dans le top 6. Solides, les deux équipes ont répondu présent, même si les victoires n’ont pas été sans efforts. Le duel entre Anvers et les Blauw en Zwart a été intense, mais s’est clôturé sur un succès 3-2 pour le Club qui remonte à la 6e position. The Great Old repart les mains vides et reste bon dernier avec zéro point. Les Anderlechtois ont quant à eux battu Mouscron par le plus petit écart. Un résultat suffisant pour leur permettre de monter à la 4e place.

Ces deux équipes ont profité de la mauvaise performance de Charleroi. Le départ en dents de scie est désormais bien loin d’Abdullah Waiss, qui a facilement écarté Florian Vandamme sur le score de 3-0. La Gantoise et Malines ont une nouvelle fois partagé l’enjeu. Un résultat qui pousse les Buffalos en dehors des places qualificatives pour les play-offs, mais qui restent à distance de combat.

Pour Geoffrey Meghoe le week-end a également été bénéfique grâce à sa victoire contre Waasland-Beveren. Zulte Waregem a intelligemment profité des duels entre ses concurrents pour remonter à une longueur des six premiers. Après neuf journées, il reste neuf joueurs qui pourront prétendre aux play-offs. C’est entre ces équipes que les choses se décideront pour déterminer qui pourra aller affronter les joueurs pros.