Road to the Finals: Game Fist

Le compte à rebours a commencé pour les play-offs de l'ESL Proximus CS:GO, où les quatre meilleures équipes du Benelux s'affronteront. Pour vous préparer à toute cette action, nous examinons une à une toutes les équipes présentes et le parcours qu’elles ont eu dans la phase de groupes pour atteindre les play-offs. Cette fois-ci, nous examinons la dernière équipe des play-offs, Game Fist.

Game Fist a suivi un parcours en dents de scie lors de la phase de groupe de l'ESL Proximus CS:GO. L'équipe a très bien commencé lors de la première journée contre Crystal Gaming et une victoire 16-6, mais l'équipe a trébuché lors du premier obstacle majeur qu’elle a rencontré, à savoir Vanguard Esports. C'était serré, mais Game Fist a finalement perdu 14-16. Après cela, Game Fist a remporté ses deux matchs suivants contre de plus faibles équipes comme myNEC et TimeOut Esports.

Game Fist a principalement eu des problèmes avec les trois meilleures équipes de la compétition à savoir Vanguard, Sector One et Intech Tenerife Titans (en prolongation). Clairement, Game Fist ne manque pas de talent, mais l'équipe a des problèmes en fin de partie et a souvent du mal à terminer les parties. Lors de leur dernier match, One One Esport (3-16) leur a également fait passer un mauvais moment.

En demi-finale, ils affronteront Sector One et on peut se demander s'ils seront capables d'offrir suffisamment de résistance. Aux GameForce Masters, ils ont affronté Epsilon Esports (Intech Tenerife Titans) et ont également perdu 2-0. Le match perdu contre One One Esport lors de la dernière journée de match n'est également pas un bon signe. Les choses devront changer si l'équipe veut atteindre la finale.