Road to the Finals: Vanguard eSports

Le compte à rebours a commencé pour les play-offs de l'ESL Proximus CS:GO, où les quatre meilleures équipes du Benelux s'affronteront. Pour vous préparer à toute cette action, nous examinons une à une toutes les équipes présentes et le parcours qu’elles ont eu dans la phase de groupes pour atteindre les play-offs. Nous passons aujourd'hui en revue l'équipe Vanguard eSports.

Vanguard eSports a connu une solide performance en phase de groupes et a montré à plusieurs reprises que l'équipe méritait sa place dans les play-offs de l'ESL Proximus. L’équipe possède une grande expérience avec des joueurs tels que le très célèbre Néerlandais Jamie « luosrevo » Lammers et le Belge Cédric « dFx » Leclercq. Avec 6 victoires et une défaite, ils rejoignent les deux autres grands vainqueurs de la phase de groupes, Intech Tenerife Titans et Sector One, mais en termes de différence de rounds, l'équipe termine à la troisième place.

Vanguard a immédiatement eu droit à son premier test lors de la première journée, où ils ont affronté Intech Tenerife Titans (alors appelé Epsilon Esports). Même si peu de gens s'y attendaient, ils ont remporté une victoire solide contre l'un des grands favoris, grâce à quoi ils ne pouvaient que renforcer leur propre statut de favoris. Le lendemain, l'équipe a pu se défaire de Game Fist.

L'organisation est restée invaincue dans la phase de groupes à l'exception de son match perdu durant la troisième journée contre Sector One sur un score de 6-16. Vanguard avait réussi à trouver des réponses contre Game Fist et Tenerife Titans, mais s’est battu contre un Sector One beaucoup trop fort. Dans tous les cas, si l'équipe ne rencontrera Sector One qu'en finale si elle s'impose dans sa demi-finale contre Intech Tenerife Titans et si Sector One se défait de Game Fist. Vanguard pourra-t-il remettre le couvert comme durant la première journée de l'ESL Proximus ?