"Tout le monde était fracassé dans le vestiaire", confie Thomas Meunier © BELGA