"Daniel Darc, Pieces of my Life", dans l'intimité de l'ange noir du rock français © BELGA