Pour Ecolo, l'inclusion de la société civile, "c'est à prendre ou à laisser" © BELGA