Les soldats américains appelés à repeindre le mur frontalier avec le Mexique © BELGA