"L'interdit de l'avortement est humain, pas religieux" © BELGA