Pour la N-VA, "le bilinguisme à la SNCB reste un défi" © BELGA