Diao Yinan délivre un film de pure mise en scène à Cannes © BELGA