Le Kremlin s'inquiète de "l'escalade des tensions" malgré les assurances américaines © BELGA