Current language: fr

10 groupes Belpop qui ont marqué les années 80

Dans les années 1980, Gust De Coster a introduit le mot Belpop dans le vocabulaire de nos contrées : il désignait par ce terme, la musique des groupes poprock belges qui ont émergé durant cette décennie. Les années 80 furent un terrain fertile pour le genre durant lesquelles de nombreuses formations légendaires ont vu le jour. Piqûre de rappel!
10 groupes Belpop qui ont marqué les années 80 © Photonews / Jan De Meuleneir

The Paranoiacs

Les Paranoiacs ont été actifs de 1985 à 2010, jusqu’au jour où ils ont dit adieu à leurs fans lors d’un concert mémorable au Trix. Hans et Rafke Stevens étaient les deux membres permanents, le reste du groupe changeait avec la régularité d’une horloge. On les surnommait parfois les Ramones flamands. En 2008, ils ont fait un passage remarqué lors des présélections de l’Eurovision.

Aimless Device

Aimless Device © fade2grey.com

Au milieu des années 1980, la formation Aimless Device a vu le jour. Le chanteur Bart Azijn et le guitariste virtuose Patric M. sont parvenus à mixer subtilement le son des guitares rock à celui des synthétiseurs et des boîtes à rythmes. Ce savant mélange a donné naissance aux albums World Of Coats, Dog Days, entre autres, ainsi qu’au LP Hard To Be Nice. En tant que groupe belge légendaire, ils ont tourné en France, en Espagne et en Allemagne et furent plus tard rejoints par, Ferre Baelen de TC Matic. Lorsque le label Anything But Records a cessé d'exister, Aimless Device s’est retrouvé sans contrat à un tournant décisif de leur carrière. Au final, Patric M. est parti jouer avec De Legende composé du chanteur Elvis Peeters et du claviériste Geert Corbeels. Bart Azijn a fondé le duo électropop Weird Uncle avec le même Corbeels. En 2010, la compilation d’Aimless Device, intitulée, Coats Of Many Colours est sortie, un must have pour les fans.

Luna Twist

Luna Twist

En 1978, le groupe de dance rock Luna Twist a remporté la toute première édition de l’Humo's Rock Rally. Plus tard, le groupe écrit un chapitre crucial de l’époque Belpop avec le leader Dirk Blanchart à son bord, qui se lancera par la suite dans une carrière solo. Le single African Time a rencontré un succès sans précédent. En 1982, leur seul album, A Different Smell From The Same Perfume, a fait une entrée fracassante chez tous les bons disquaires. 1983 sonnait déjà la fin du rêve pour cause de "désaccords artistiques". En 2008, le groupe s’est reformé.

Elisa Waut

Elisa Waut © Michiel Hendryckx

Elisa Waut, un groupe pop composé d'Elsje Helewaut, de son frère Hans et de sa partenaire, la bassiste Chery Derycke, s'est fait connaître dans les années 80 après leur victoire à l’Humo's Rock Rally. Ils ont sorti quelques titres mémorables comme Four Times More et Vanilla. En 1998, la formation s’est séparée. Elsje, en plus d'ouvrir un magasin à Bruges, a démarré avec Chery un business de chambres d’hôtes dans le paisible village de Zarren en Flandre occidentale. En 2015, à la surprise générale, un nouvel album intitulé Portraits And Landscapes voit le jour, avec les singles Blossom et Slow. Il y a deux ans, Helewaut faisait encore parler d'elle à la suite d’une mégarde de VTM: elle a été invitée à auditionner pour The Voice Senior parce que le diffuseur commercial avait entendu dire qu'"elle aimait la musique" et qu'ils recherchaient des personnes de plus de soixante ans ayant des talents de chanteuse. Elle a trouvé cela drôle et l'a mis sur Facebook. J'ai envoyé une réponse polie disant que je n'avais pas besoin d'être découverte, mais il n'y a pas eu de réponse", a-t-elle écrit.

Lords of Acid

Lords of Acid © Jean Van Cleemput / Photonews

Lords of Acid a été fondé en 1988 par Maurice Engelen. Ensemble avec Nikkie Van Lierop, ils ont pondu le single I Sit On Acid. Le groupe original comptait également Olivier Adams, ils furent rejoints par la suite par diverses danseuses dont Deborah Ostrega et Marieke Bresseleers. Leur premier album, Lust, a connu un succès sans précédent aux États-Unis. Les paroles, les pochettes d'album et leurs performances parfois audacieuses ont été victimes d’une censure ferme aux États-Unis. Néanmoins, Lords of Acid a inscrit son nom de manière indélébile dans l’histoire de la scène électronique. Ils apparaissent sur la bande originale d'Austin Powers 2: L’espion qui m’a tirée, Bad Lieutenant, Paparazzi et Sucker Punch, entre autres.

Pas De Deux

Pas De Deux © Pasdedeux

En 1983, la Belgique est sens dessus dessous lorsque la BRT envoie le groupe expérimental de new wave Pas De Deux, de Walter Verdin, Dett Peyskens et Hilde Van Roy à l’Eurovision avec le titre Rendez-Vous. Alors que la presse musicale criait au génie pour ce choix audacieux, d’autres ont fait connaitre leur mécontentement. Les mêmes paroles sont répétées tout le long du morceau "Rendez-vous, maar de maat is vol en m'n kop is toe’. La version anglaise est devenue : "Rendez-vous, better give it up, I don't have a clue". Pas De Deux a publié par la suite le titre en italien Mani Meme / Cardiocleptomania, sans succès. Ils ont également repris quelques morceaux de John Lennon. Il y a six ans, Pas De Deux foulait la scène de l'AB à l'occasion du festival The Sound Of The Belgian Underground.

Sigmund und Sein Freund

Sigmund und Sein Freund © Sigmund und Sein Freund

L'électrowave et l'industriel ont fait bon ménage avec Sigmund und Sein Freund, un duo originaire de Meulebeke qui a profondément divisé les amateurs de musique : dans Humo, les partisans et les adversaires de la formation se confrontaient dans des débats sans fin. Les albums Secret et Sacred sont sortis simultanément, suivis par See Emily Play. "Le blues comme il devrait être joué dans cette misérable décennie : des champs de tension insupportables, des éruptions émotionnelles terrifiantes, une palette de sons stridents et encombrants et une intensité frisant l'autodestruction", voilà comment le magazine Antler décrit l'album. Parce qu'il était loin d'être populaire, le groupe ne s'est jamais fait connaître du grand public, mais l'émission MTV 120 minutes y a prêté attention. La force motrice du groupe, Dirk Van Severen, a jeté l’éponge en 1997.

The Wolf Banes

The Wolf Banes

The Wolf Banes est un groupe de rock belge de Lier. En 1986, ils ont fait forte impression à l’Humo's Rock Rally. Avec cinq albums à leur actif, leur morceau le plus connu reste sans aucun doute As The Bottle Runs Dry. En 1994, le calme planait autour de Wimmeke Punk, Lange Polle (aujourd'hui également bassiste de Triggerfinger) et les autres, mais en 2010, le groupe revient sur le devant de la scène. Le single I Got An Ocean s'est imposé comme un avant-goût de leur album The Dungeon Tapes, sorti en 2014. Depuis, la formation de Lier est toujours sur les rails puisqu’elle a sorti en 6 mois pas moins de trois nouveaux singles.

Won Ton Ton

Won Ton Ton © Eddy Van Groenderbeeck / Photonews

Bea Van der Maat a débuté en tant que chanteuse du groupe Chow-Chow au milieu des années 80. Renommé rapidement Won Ton Ton, le groupe s’est fait connaître avec le titre I Lie And I Cheat qui a été martelé dans toutes les radios du pays. Les singles, Hey Marlene et Can I Come Near You, n’ont pas eu cette chance. Leur premier album sorti en 1989, s'intitulait Home. Van der Maat s'est ensuite associée à Willy Sommers à la présentation de Tien Om Te Zien.

Mensen Blaffen

Mensen Blaffen © MensenBlaffen

Selon les experts, Mensen Blaffen est avec Arbeid Adelt! et Aroma di Amora, l'un des trois grands groupes néerlandophones de la période new wave. Ils ont contribué au mélange des styles, avec des influences de funk et de rock. Le DJ de la BBC John Peel aimait les jouer. Leur premier single éponyme est sorti en 1983. D'Un Seul Coup et Krengen ont suivi, mais le groupe s'est séparé après la sortie de Raven, leur premier album.

Top
t