Current language: fr

10 chansons de Noël à ne pas rater

« Je songe à d’autres Noëls blancs ». Tout le monde connaît ce classique de Noël qui symbolise une fête heureuse avec beaucoup de cadeaux sous le sapin. De nombreuses chansons de Noël ont été écrites. Chaque groupe qui se respecte publie en fin d’année une chanson dans laquelle on entend résonner des clochettes. Mais certains prennent le contrepied avec sarcasme, cynisme et de gros clins d’œil. Eh oui, il existe des chansons de Noël subversives !

Sufjan Stevens - That was the worst Christmas ever

Sufjan Stevens - That was the worst Christmas ever

On aime beaucoup Sufjan. Il écrit de belles chansons et compose en quelque sorte la bande originale de notre époque. Y compris à Noël ? En effet, il a même consacré plusieurs albums à des chansons de Noël. Le genre est un peu différent de celui de Mariah Carey qui est l’une des meilleures vendeuses de disques de Noël avec « All I want for Christmas ». « That was the worst Christmas ever » est sombre, noir même, planant et Sufjan Stevens chuchote les mots. On espère que votre réveillon ne ressemblera pas à celui de cette chanson. Pour l’occasion, vous pourriez vous offrir la compilation de Noël de Sufjan Stevens reprenant ses meilleures chansons : 



Et la chanson en question :

Jona Lewie - Stop the Cavalry

Jona Lewie - Stop the Cavalry © Wikimedia

Une chanson de protestation contre la guerre peut-elle devenir une chanson de Noël ? Cela semble être le cas puisque c’est arrivé à celle de Jona Lewie. Sur un malentendu, tout peut arriver. Vous écrivez une chanson pacifiste, vous ajoutez quelques cuivres et les gens la prennent pour une chanson de Noël. Pourtant, seule une phrase du texte fait référence à Noël : « I Wish I was home for Christmas » (Je voudrais être à la maison pour Noël). C’est tout. Un souhait adressé à Winston Churchill plutôt qu’au Père Noël. 

John Denver - Please, daddy, don't get drunk this Christmas

John Denver - Please, daddy, don't get drunk this Christmas © Wikimedia

Malheureusement, John Denver n’est plus là pour profiter de son succès. Il est mort dans un accident d’avion en 1997. Mais au cours de sa carrière, il a écrit plusieurs chansons de Noël. Elles étaient plus mielleuses les unes que les autres : vous pourrez vous en rendre compte en écoutant « The Classic Christmas Album », sur lequel figure cette chanson. Elle est aussi sirupeuse que le digestif que votre grand-mère vous sert après un repas trop copieux pour permettre à votre estomac de se préparer à accueillir la bûche glacée. John Denver apporte un vent de paix dans la maison avec ses chansons. 

The Pogues & Kristy Maccol - Fairytale of New York

The Pogues & Kristy Maccol - Fairytale of New York

Cette chanson est un classique absolu. Un joli duo. Un titre qui réchauffe les cœurs et qui vous pousse à pardonner Shane McGowan pour tous ses péchés. « It was Christmas Eve, babe
In the drunk tank
An old man said to me
"Won't see another one"
And then he sang a song '
The Rare Old Mountain Dew'
I turned my face away
And dreamed about you. »
Une dose de whiskey. Une dose de rhum. Une dose de raisins. Une dose de glüwhein. Et un seau. Et là, on danse jusqu’au lever du soleil sur cette chanson inspirée par la musique folk. Elle nous fait aussi un peu penser à « Game of Thrones ». Saison 9. 

The Fall - (We Wish You) A Protein Christmas

The Fall - (We Wish You) A Protein Christmas © EPA

Difficile de dire si Mark E. Smith apprécie Noël. Cela n’a pas l’air d’être son style. Certains estiment qu’il a écrit les plus belles chansons de Noël de l’histoire de la musique. C’est sombre, tragique et typiquement automnal. Et à 1’50, ne serait-ce pas TOOL que l’on entend ? Cette chanson existait déjà sous le titre « Protein Protection » : il s’agit d’un remix. 

Weezer - The Christmas Song

Weezer - The Christmas Song © Wikimedia

Rivers Cuomo et ses amis ont, eux aussi, écrit une chanson de Noël intitulée « The Christmas Song ». Cuomo imite même un faux accent anglais. Il fallait oser ! Ce n’est pas une chanson qui donne particulièrement la pêche. Elle dénonce le côté trop commercial des fêtes de fin d’année. C’est une sorte de plaidoyer anti-Black Friday avant l’heure. « Carolers are singing/ Registers ka-chinging/ And the presents are in place but I'd rather eat some mace cuz the eggnog always makes me sick ». Pas d’advocaat pour toi Rivers. Et le Père Noël devra y passer aussi. En avant ! 

Eric Idle - Fuck Christmas

Eric Idle - Fuck Christmas © EPA

L’un des membres originels des Monthy Python traîne Noël dans la boue avec ironie. Car avouons-le tout de même, d’une façon ou d’une autre, tout le monde aime Noël. Il n’y a pas grand-chose à dire sur cette chanson, son texte parle de lui-même. Elle n’est pas très passable en radio. Est-ce nécessaire ? Pas vraiment. Eric Idle fait ce qu’il sait faire de mieux : traiter avec un humour grinçant un sujet universel (oui, même dans l’espace, on fête Noël. Demandez aux Klingons). 

Tom Waits - Christmas Card from a hooker in Minneapolis

Tom Waits - Christmas Card from a hooker in Minneapolis © EPA

Tom Waits. Voix éraillée, un chapeau sur la tête et l’air sombre. Il ressemble à ce qu’il est : un poète vagabond. Noël, ce n’est pas son truc. C’est ce que l’on déduit de cette chanson puisque pour nous, cette fête ne rime pas avec prostituées, drogue et whiskey (quoique pour ce dernier élément, ça se discute). Waits donne le ton immédiatement : il dresse le tableau et laisse le public orphelin. C’est une chanson osée également, car elle renvoie à la version anglaise de « Douce nuit, Sainte nuit ». 

Nat King Cole - The little boy that Santa Claus forgot

Nat King Cole - The little boy that Santa Claus forgot

Imaginez que le Père Noël vous ait oublié(e) quand vous étiez enfant. Ou Saint-Nicolas. On ne peut jamais se remettre d’un tel traumatisme. Ou bien si ? Qui pourrait en témoigner ? Nat King Cole sait de quoi il parle. S’agit-il d’une chanson autobiographique ? C’est possible et y penser, c’est comme se donner un coup de poignard dans le cœur. C’est tout le contraire de la voix chaude du chanteur qui raconte cette histoire d’un garçon qui ne reçoit rien et attend en vain. Le Père Noël est une crapule, parfois. 

Marvin Gaye - I want to come home for Christmas

Marvin Gaye - I want to come home for Christmas

Non, malheureusement il ne nous reviendra pas pour Noël. Mais il nous a au moins laissé cette chanson. Il était considéré comme l’âme de la Motown. Cette chanson est écrite du point de vue d’un soldat parti au Vietnam. Amatorski et Bony King ont eu la même idée quelques années plus tard : écrire la lettre d’un soldat parti au front qui exprime sa volonté de rentrer à la maison. « I can’t promise my eyes this sight/unless they stop the fight/’cause I’m a prisoner of war/lying here in my cell/Hoping my family is well. »

Top
t