Current language: fr

Ces 10 roadies sont devenus de véritables rock stars !

On peut les voir avant les concerts synchroniser les guitares, suspendre les cymbales ou tirer des câbles. On les appelle les roadies. Pour un groupe, les roadies constituent un maillon essentiel du spectacle, car ils en assurent la préparation et veillent à ce que tout se déroule parfaitement. Même pendant le concert, ils restent à l’affût. Une guitare casse ? Le roadie s’en charge. Saviez-vous que de nombreux musiciens célèbres ont débuté leur carrière comme roadie d’un autre groupe ? Nous en avons sélectionné 10.

Ruben Block – Roadie pour De Mens

Ruben Block – Roadie pour De Mens

« Le meilleur roadie de tous les temps » : c’est en ces termes que Frank Vander Linden décrit Ruben Block qui a longtemps fait partie de l’équipe de De Mens. Triggerfinger, l’un des meilleurs groupes de rock belges de tous les temps, a été fondé en 1998. Lors de ses débuts, avant qu’il ne connaisse le succès, Ruben Block était également roadie pour De Mens et Hooverphonic. Sans musique, il ne peut pas vivre, c’était donc naturel. Dans une interview accordée au journal De Morgen à l’occasion du 20e anniversaire de De Mens, Frank Vander Linden ajoute : « Le chanteur Ruben Block a longtemps été notre roadie, mais on avait tous remarqué qu’il possédait un talent immense. C’était le meilleur roadie de tous les temps et aujourd’hui, il est le meilleur guitariste de rock de tous les temps ! ». Écoutez-le parler de son équipement : 

Lemmy – Roadie de Jimi Hendrix

Lemmy – Roadie de Jimi Hendrix © EPA

Eh oui, avant que Lemmy ne fonde Motörhead, il a longtemps été le roadie de Jimi Hendrix. Ça a dû être une folle aventure ! En quoi consistait sa tâche aux côtés de Jimi Hendrix ? Préparer les guitares et ranger à la fin, car Hendrix avait des tendances destructrices assez marquées. Lemmy déclarait à ce propos au magazine Rolling Stone : « J’étais toujours là si quelqu’un avait besoin de quelque chose d’autre. J’ai vu Jimi répéter un nombre incalculable de fois. C’était magique, même des coulisses. Il avait une vieille Epiphone à 12 cordes qu’il utilisait comme une 6 cordes. En coulisses, il se mettait toujours debout sur une chaise. Pourquoi ? Je n’en ai pas la moindre idée. Et après la répétition, je devais réparer ses fuzzboxes qu’il faisait valser d’un coup de pied à travers la scène. Put… de bord… de m… ! » 

Noel Gallagher – Roadie d’Inspiral Carpets

Noel Gallagher – Roadie d’Inspiral Carpets © EPA

Noel Gallagher a, lui aussi, été roadie jadis et c’est vrai qu’on ne l’imaginait pas ! Le chanteur a travaillé pour le groupe britannique Inspiral Carpets. Il a décroché ce job après avoir passé une audition pour être chanteur. Il n’avait pas été pris. Il a déclaré : « J’étais le roadie le mieux habillé de l’histoire ! ». Il a aussi dit qu’il aurait pu rester roadie toute sa vie. Si Oasis n’avait pas connu le succès que l’on sait, il serait toujours en train de brancher des amplis. « Je portais toujours des jeans blancs et je ne les salissais jamais. J’étais trop rapide pour la saleté. »

Henry Rollins – Roadie de The Teen Idles

Henry Rollins – Roadie de The Teen Idles © Wikimedia

Rollins ! Aujourd’hui surtout connu comme orateur inspirant, il débordait auparavant d’énergie, sur et en dehors de la scène. The Teen Idles fut l’un des premiers groupes à mettre le straight edge en lumière, un courant qui repose sur une philosophie très claire : pas d’alcool, pas de nicotine, pas de drogue et pas de sexe sans sentiments. The Teen Idles a fait place à Minor Threat et Henry Rollins est devenu le leader de Black Flag, et plus tard de The Rollins Band. 

Krist Novoselic – Roadie de The Melvins

Krist Novoselic – Roadie de The Melvins

Avant que Krist Novoselic ne devienne le bassiste de l’un des groupes les plus influents de tous les temps, il a été roadie des Melvins, une importante source d’inspiration pour Nirvana et dont Novoselic était le chauffeur. À ses débuts, ce groupe était à ranger dans la catégorie hardcore punk. Ses chansons sont ensuite devenues plus lentes et plus profondes. Aujourd’hui encore, The Melvins, c’est un groupe qui compte. Le batteur Dale Grover fut autrefois celui de Nirvana avant que Grohl ne le remplace. 

2Pac – Roadie de Digital Underground

2Pac – Roadie de Digital Underground © Wikimedia

C’est un lieu commun d’écrire cela, mais 2Pac nous a quittés bien trop tôt. Tupac Shakur avait encore tant à nous offrir. Avant de devenir une figure du hip-hop et du rap, 2Pac a été le roadie, choriste et danseur de Digital Underground, un groupe qui s’est rendu célèbre pour ses samples et ses disques funk dans les années 70. 2Pac apparaît même dans le film « Tribunal Fantôme » réalisé par Dan Aykroyd. À l’époque, il n’était pas encore la star que l’on connaît.

Frank Bello – Roadie d’Anthrax

Frank Bello – Roadie d’Anthrax © EPA

La vie réserve parfois de sacrées surprises : un jour, vous êtes roadie, le lendemain, vous êtes bassiste. C’est ce qui est arrivé à Frank Bello. Il était le technicien en charge des guitares du groupe Anthrax et il trouvait ce boulot vraiment cool. Il jouait par ailleurs de la basse. Quand Neil Turbin (le leader du groupe) a congédié son premier bassiste, Frank Bello a pris sa place. Et l’histoire dure depuis 1984. 

Jello Biafra – Roadie de The Ravers

Jello Biafra – Roadie de The Ravers © EPA

De son véritable nom Eric Reed Boucher, Jello Biafra est le chanteur du groupe légendaire Dead Kennedys. Sa carrière musicale a débuté en 1977 en tant que roadie des Ravers, le premier groupe punk du Colorado. Quand les Ravers ont décidé de tenter leur chance à New York, Jello Biafra a pris la direction opposée : l’Ouest. C’est là qu’il a monté Dead Kennedys avec East Bay Ray et le groupe existe toujours aujourd’hui. 

Gene Hoglan – Roadie de Slayer

Gene Hoglan – Roadie de Slayer © Wikimedia

« Sinon, je peux jouer de la batterie ? ». C’est avec cette question que tout a commencé pour Gene Hoglan et qu’il s’est installé à la batterie de plusieurs groupes de metal. Au départ, il était le technicien lumière de Slayer et il jouait de la batterie lors des balances. Il joue sur quelques titres et devient membre à part entière des groupes Testament, Dark Angel et Fear Factory. Son surnom ? L’horloge atomique.

Richey Edwards – Roadie de Manic Street Preachers

Richey Edwards – Roadie de Manic Street Preachers © Wikimedia

Où est Richey ? Il a disparu sans laisser de traces en 1995 et on ne l’a jamais revu. Est-il vraiment mort ? Ou vit-il caché quelque part à Goa, en Inde ? Sa disparition recèle en tout cas de nombreux mystères. Les autres membres de MSP lui versent toujours 25 % de leurs royalties, car il se peut qu’il réapparaisse un jour. Avant d’intégrer Manic Street Preachers, il fut le roadie du groupe. C’était un guitariste de talent, mais il était victime des affres de la dépression. 

Top
t