Current language: fr

Succès garanti: quand les superstars unissent leur force

En pensant à la bande originale du nouveau Charlie’s Angels, la réalisatrice Elizabeth Banks a fait le pari de réunir les trois plus grandes stars de la pop féminine du moment: Ariana Grande, Miley Cyrus et Lana Del Rey.
Succès garanti: quand les superstars unissent leur force © Sony

Le clip sexy de Don’t Call Me Angel a été vu plus de 94 millions de fois sur YouTube. Pour couronner le tout, le single s’est installé dans le top 20 des charts du monde entier.

Les duos entre pop stars ont toujours atteint le haut des classements. Retour sur quelques feat. légendaires, tous devenus des énormes succès.


Ed Sheeran & Justin Bieber - I Don’t Care

Ed Sheeran & Justin Bieber - I Don’t Care © Photonews - Ivan Vodop Janov

Ed Sheeran est de retour avec Justin Bieber. Quatre ans ont passé depuis le méga tube Love Yourself que l’Anglais avait écrit pour Justin. Cette fois, les deux amis se retrouvent pour I Don’t Care, ils évoquent ensemble, sur une musique plutôt joyeuse, l’anxiété de ne pas se sentir bien au milieu de tout le monde et le réconfort ressenti auprès de la personne aimée. Tout cela conté dans un clip complètement déjanté. Avec 10,9 millions de stream le premier jour, c'est le single le plus joué en une journée sur Spotify.

Lady Gaga feat. Beyoncé - Telephone

Lady Gaga feat. Beyoncé - Telephone © Isopix

À l'apogée de sa popularité en 2009, Lady Gaga a surpris tout le monde en s’affichant en duo avec la superstar Beyoncé sur l’EP The Fame Monster. Lady Gaga avait initialement écrit ce titre pour Britney Spears, mais elle ne l'a jamais enregistré. Le single, téléchargé 7,4 millions de fois, a rapidement atteint chez nous la première place. La chanson a été nominée pour les Grammy Awards dans la catégorie best pop collaboration with vocals. La vidéo spectaculaire digne d’un mini court-métrage s’est également faite remarquée par ses références au travail de Quentin Tarantino. Un succès renforcé par trois nominations aux MTV Video Music Awards.

Jay-Z feat. Alicia Keys - Empire State of Mind

Jay-Z feat. Alicia Keys - Empire State of Mind © Photonews

Après quelques feat, notamment avec son épouse Beyoncé et Rihanna, Jay-Z a enregistré son plus gros succès en 2009 grâce à sa collaboration avec Alicia Keys, alors principalement connue pour ses ballades. Disque d’or chez nous, le duo a plafonné au sommet du Billboard Hot 100 des Etats-Unis durant cinq semaines. Empire State of Mind a également remporté deux Grammy Awards sur trois nominations. Alicia Keys a par la suite publié une suite intitulée Empire state of mind (part II) Broken down.

Nick Cave & the Bads Seeds ft. Kylie Minogue - Where the Wild Roses Grow

Nick Cave & the Bads Seeds ft. Kylie Minogue - Where the Wild Roses Grow © Isopix

En 1995, Nick Cave et Kylie Minogue ont fait pleurer les postes de radio avec Where the Wild Roses Grow. La pop star des années quatre-vingt avait déjà évolué musicalement suite l'influence qu’a eu sur elle sa relation avec le chanteur d'INXS Michael Hutchence. Après avoir entendu Better the Devil You Know, Nick Cave a écrit Where the Wild Roses Grow avec Kylie Minogue dans ses pensées. Sans doute son plus gros succès à l’heure actuelle.

George Michael & Aretha Franklin - I Knew You Were Waiting (For Me)

George Michael & Aretha Franklin - I Knew You Were Waiting (For Me) © Isopix

Au début de sa carrière solo, George Michael a enregistré un duo avec la reine de la soul, Aretha Franklin. I knew You Were Waiting (For Me) est devenu son troisième tube et son premier numéro 1 après deux hits datant de sa période Wham! (Careless Whisper et A Different Corner). Aux Etats-Unis, la chanson s’est hissée à la première place assez pour être récompensé par un Grammy Award. Deux ans plus tôt, c’est avec Eurythmics qu’Aretha Franklin avait collaboré.

Peter Gabriel & Kate Bush - Don’t Give Up

Peter Gabriel & Kate Bush - Don’t Give Up © Photonews - Lionel Flusin

Peter Gabriel s’était déjà fait un nom en tant que chanteur de Genesis avant de se lancer dans une carrière solo en 1976. Pourtant, ce n'est qu'avec son cinquième album studio So, sorti en 1986, qu'il atteint le rang de superstar, grâce notamment à des hits comme Sledgehammer et Big Time. Sur l'album on découvre aussi un duo avec Kate Bush, une autre superstar de l’époque. Gabriel souhaitait d’abord enregistrer avec la chanteuse country Dolly Parton, mais celle-ci a refusé. Don’t give up évoque la crise économique des années quatre-vingt. Le clip montre les deux amis enlacés tout le long.

Michael Jackson & Paul McCartney - The Girl is Mine

Michael Jackson & Paul McCartney - The Girl is Mine © Isopix

En 1982, Michael Jackson débarque avec son sixième et révolutionnaire album Thriller, produit par Quincy Jones. Le premier single de l'album n’était autre que The Girl is Mine, un duo avec Paul McCartney, déjà mondialement connu grâce aux Beatles. Un an plus tôt, les deux musiciens avaient travaillé ensemble sur le single Say Say Say, de l'album Pipes of Peace de Paul McCartney, bien qu'ils n'aient finalement sorti la chanson qu’en 1983. The Girl is Mine a fait une honorable percée à la deuxième place du Billboard Hot 100. Par la suite, la relation entre les deux superstars s’est détériorée lorsque Michael Jackson a acheté les droits de l'intégralité du catalogue des Beatles.

Queen & David Bowie - Under Pressure

Queen & David Bowie - Under Pressure © Isopix

En 1981, David Bowie s’est envolé pour le Mountain Studios situé en Suisse afin de poser sa voix sur Cool Cat, une chanson de Queen, sans imaginer une seconde qu’au cours d’une jam session un titre cultissime allait voir le jour: Under Pressure. Ce morceau à la ligne de basse mémorable (reprise d’ailleurs par Vanilla Ice sur Ice Ice Baby) s’est imposé comme un véritable graal devenant par la même occasion le deuxième hit numéro 1 de Queen dans son propre pays et le troisième hit numéro 1 de David Bowie. Les lecteurs du magazine spécialisé Rolling Stone l’ont élu: meilleur duo de tous les temps.

Diana Ross & Lionel Richie - Endless Love

Diana Ross & Lionel Richie - Endless Love © Isopix

Lionel Richie a écrit le savoureux Endless Love pour la bande originale du film éponyme. Bien que ce long métrage avec Brooke Shields ait connu un succès mitigé, Endless Love, deuxième single le plus vendu de 1981, est devenu un hit planétaire. Aux États-Unis, il a monopolisé durant neuf semaines la première place du Billboard Hot 100. Lionel Richie rencontrait là son premier grand succès depuis son départ de The Commodores. Pour Diana Ross, il s’agissait de son 18e et dernier numéro 1, en comptant ses succès avec The Supremes. En 1994, la chanson a refait surface dans le hit-parade grâce à la version de Luther Vandross et Mariah Carey.



Écoutez votre musique sur vos applications de streaming préférées sans limite de données mobiles, grâce aux Epic Beats

Top
t