Current language: fr

Dix documentaires musicaux essentiels

Vous souhaitez en savoir plus sur l’histoire de la musique tous genres confondus ? Voici dix documentaires essentiels : de Miles Davis à Amy Winehouse en passant par les Beatles…

Gimme Shelter, au-delà du rock and roll

Gimme Shelter, au-delà du rock and roll © Northfoto

Ce documentaire culte est consacré aux Rolling Stones. « Gimme Shelter » se concentre sur le concert gratuit des Stones au Altamont Speedway, qui a eu lieu en décembre 1969 en Californie. À la fin de leur tournée aux États-Unis, Mick Jagger et sa bande décident d’offrir un dernier concert aux fans. Ce documentaire réalisé par les frères Maysles est malheureusement plus rock and roll que ce qui était prévu. Alors que les Stones enchaînent les tubes sur scène, un fan inconditionnel du groupe se fait poignarder à mort par l'un des Hells Angels, présent pour surveiller le concert. Si le documentaire est apocalyptique, il traduit également l’atmosphère réellement rock and roll de l’époque…  

Searching for Sugar Man et le trouver

Searching for Sugar Man et le trouver

Sans aucun doute le documentaire le plus surprenant de cette dernière décennie. « Searching for Sugar Man » prend la direction de Détroit, sur les traces du musicien américain Sixto Rodriguez. Auteur de deux beaux albums à la fin des années 1960, Rodriguez ne perce pas aux États-Unis, éclipsé par un Dylan bien trop médiatisé. Ce qu’il ne sait pas (et qu’il découvre lors du tournage du documentaire), c’est que ses albums sont des hymnes en Afrique du Sud. Le documentaire a été récompensé à Sundance en 2012 et a reçu l’Oscar du meilleur film documentaire en 2013. « Searching for Sugar Man » a été un tel succès qu’il a assuré une tournée mondiale au musicien, enfin reconnu pour son talent !  

Buena Vista Social Club, un film avant tout

Buena Vista Social Club, un film avant tout © Restuccia Giancarlo

Avant d’être un groupe, « Buena Vista Social Club » est avant tout un documentaire. C’est le producteur et musicien Ry Cooder qui démarre le projet en voulant réunir des musiciens octogénaires cubains et enregistrer un album avec eux. Le réalisateur Wim Wenders a décidé de suivre cette initiative et de filmer tout le processus. L’histoire se termine par une tournée en Europe et un concert, désormais historique, à Carnegie Hall, à New York.  

No Direction Home, Dylan dans les détails

No Direction Home, Dylan dans les détails © Christian Bertrand

Des documentaires sur Bob Dylan, il y en a un paquet. Le très bon « Don’t Look Back », par exemple. Mais celui qu’il faut voir absolument, c’est celui réalisé par Martin Scorsese : « No Direction Home ». Le célèbre réalisateur essaie de rentrer dans la peau et la tête de l’icône de la jeunesse des années 60. On y retrouve notamment des interviews exclusives d’Allen Ginsberg, grande influence de Dylan, et de Suze Rotolo, la première muse du chanteur. Le portrait est complété par des commentaires de Bob Dylan sur cette époque de sa longue carrière.  

Amy, un documentaire souvenir

Amy, un documentaire souvenir © Fabio Diena

Ce documentaire dresse un portrait très intime de la chanteuse soul Amy Winehouse. Sobrement intitulé « Amy », le documentaire réalisé par Asif Kapadia part à la rencontre de toute une série de personnes qui ont croisé le chemin d’Amy, de ses amis à sa famille en passant par ses comparses de scène. Le film contient de nombreuses images d’archives ainsi que plusieurs concerts jamais dévoilés encore. Outre l’Oscar du meilleur documentaire, « Amy » a reçu une pléiade d’autres prix prestigieux.  

The Beatles : Eight days a week

The Beatles : Eight days a week

Pour cause de Beatlemania, de nombreux documentaires circulent sur les Fab’ Four. « Eight days a week » a été réalisé par le prolifique Ron Howard. Eh oui, rien que ça. Le documentaire se concentre sur la période allant de 1962 à 1966, soit les années où les Beatles étaient tout le temps en tournée. Ron Howard ne manque d’ailleurs pas le succès incontestable des Beatles aux États-Unis et leur tournée US en guise d’apothéose.  

Quincy, la légende

Quincy, la légende © Kathy Hutchins

« Quincy », c’est l’homme derrière toute une kyrielle de tubes. La moitié de Michael Jackson (si pas les trois quarts), c’est lui ! Quincy Jones. Le documentaire met en lumière tout son travail. De ses débuts dans la Motown à ses collaborations avec Michael Jackson, Frank Sinatra et autres. Et comme Quincy Jones a côtoyé de nombreuses stars, le documentaire est truffé d’apparitions les plus prestigieuses les unes que les autres : Will Smith, Kendrick Lamar, Oprah Winfrey, Snoop Dogg et… Barack Obama !  

David Bowie: The Last Five Years

David Bowie: The Last Five Years © Fabio Diena

Ce documentaire se concentre sur les dernières années de production de David Bowie. « David Bowie : The Last Five Years » raconte le retour sur le devant de la scène du Thin White Duke avec la sortie événement de « The Next Day » et la fin de sa vie qui concorde avec la sortie de « Black Star ». Les musiciens de David Bowie font intégralement partie de ce documentaire, et plus particulièrement ceux qui ont travaillé sur Lazarus. Un « must see » pour tous les fans de Bowie !  

The Two Killings of Sam Cooke

The Two Killings of Sam Cooke

Un chanteur de blues emblématique. Assassiné la nuit du 11 décembre 1964, Sam Cooke n’avait que 33 ans et tout un panel de tubes à écrire. « The Two Killings of Sam Cooke » fait partie de la série de documentaires ReMastered, produite par Netflix. Pour ce documentaire axé sur Sam Cooke, Quincy Jones et Smokey Robinson sont interviewés. On y parle de l’héritage du chanteur. Mais aussi de son meurtre, survenu en plein tournant de sa carrière. Le king de la soul s’orientait vers des titres un peu plus pop. Le corps du chanteur est découvert dans un motel californien. Et le flou entourant ce crime choque la communauté afro-américaine.  

Miles Davis: the Birth of the Cool

Miles Davis: the Birth of the Cool

C’est Stanley Nelson (« The Black Panthers: Vanguards Of The Revolution ») qui signe ce documentaire consacré à Miles Davis. Pour « Miles Davis : The Birth Of The Cool », le réalisateur a eu un accès unique à tout l’héritage de Miles Davis. C’est pourquoi ce documentaire est à voir absolument. Il contient des enregistrements jamais entendus avant ainsi que des images exclusives. Le film complète sa documentation avec des interviews de musiciens que l’œuvre de Miles Davis a inspirés : Quincy Jones, Carlos Santana, Ron Carter, etc.

Top
t