Current language: fr

King Gizzard & The Lizard Wizard: Down Under au sommet !

King Gizzard & The Lizard Wizard: Down Under au sommet !

King Gizzard & The Lizard Wizard: Down Under au sommet ! © belga

Le groupe voit le jour en 2010. Son histoire n’est donc pas très ancienne, mais il a néanmoins sorti 15 albums en neuf ans. Quinze ! Cela fait près de deux disques par an en moyenne : une productivité qui en ferait pâlir plus d’un. Basé à Melbourne, il conquiert le monde entier tout d’abord avec du surf rock/garage décalé et sur scène, il mêle le psychédélisme, les musiques de films, le rock progressif, le folk, le jazz, la soul et le heavy metal. Mais comment tout cela a-t-il commencé ? Par une jam session. « Envie de faire un bœuf ? ». Évidemment. « Envie de jouer ensemble ? ». Oui, pour pleurer très fort ! Le reste appartient à l’histoire du rock.

Un groupe exceptionnel, car…

Un groupe exceptionnel, car… © Belga

Tout d’abord, King Gizzard & The Wizard Lizard est pur et authentique. N’en jetez plus, dirait votre grand-mère, la coupe est pleine de compliments. Aucun compromis, sauf pour le nom du groupe. « Je voulais Gizzard Gizzard », explique Stu Mackenzie, l’un des fondateurs du groupe. « Je voulais que le groupe s’appelle Lizard King », affirme un autre membre qui adore Jim Morrison (The Lizard King était le surnom du chanteur des Doors). Ils ont donc fusionné leurs idées et tranché rapidement. Ils avaient des chansons, mais pas de nom. Deux minutes plus tard, ils avaient des chansons ET un nom. Leur premier morceau ? Le voici ! 



Ensuite, le groupe n’hésite pas à utiliser des techniques peu orthodoxes lors des enregistrements. Pour leur premier album, « 12 Bar Bruise », ils ont utilisé quatre iPhones pour faire les chœurs. Bonne idée. L’un d’entre eux chante et les autres enregistrent. L’effet est-il réussi ? Plutôt oui, jugez-en par vous-même.



Enfin, sachez qu’en 2017, le groupe a sorti 5 albums. Cinq. Guns’n Roses a mis plus de 20 ans pour en sortir un seul. Prends ça Axl ! Pourquoi cinq ? La réponse à cette question est très simple : « Nous avions un tas de chansons sans aucune cohérence. On a donc décidé de les séparer en cinq ». « Gumboot Soup » est le cinquième album.



Trois bonnes raisons d’aimer King Gizzard & The Lizard Wizard

Il y a un petit quelque chose de Zappa chez eux, non ? Si vous voulez savoir à quoi vous attendre, regardez cette vidéo tournée en concert. Droits, deux batteurs, et des cheveux aussi gras que ceux d’un frituriste qui se soucie autant de son hygiène corporelle que de sa première fricandelle.



En Australie, on aime manger de la vegemite, une espèce de pâte à tartiner salée très étrange à laquelle King Wizzard & The Wizard Lizard a consacré une chanson. Et le groupe a beaucoup de choses à en dire. Le t-shirt du journaliste est trop petit.



C’est l’une de leurs premières télés. Ils sont jeunes, mais totalement dans leur truc.

Top