Current language: fr

IDLES : des coups de boule au Pukkelpop !

Nouvelle classe d’adeptes du postpunk et du garage rock, obscènes, ramassis de gars qui distribuent des soufflets aux fans massés dans les premiers rangs. Voilà IDLES en quelques mots. Une chose est sûre : avec deux albums à son compteur, le groupe va mettre la scène du Pukkelpop sens dessus dessous.

Découvrez également les concerts des artistes de Pukkelpop dans le catalogue à la demande de Proximus Pickx. 
IDLES : des coups de boule au Pukkelpop ! © wikimedia

« Brutalism » (2017) et « Joy as an act of resistance » (2018) sont les titres des deux albums que le groupe originaire de Bristol a déjà sortis. Né au Bat-Cave Nightclub, le groupe compte un chanteur en la personne de Joe Talbot et un bassiste, Adam Devonshire. Jusqu’en 2012, année de sortie de leur premier EP, intitulé « Welcome », les deux hommes ne savaient pas très bien où ils allaient. Talbot à ce sujet : « It took us a long time to get productive because we didn't know what the fuck we were doing at all, we were fucking terrible for a long time. » Heureusement, ils ont désormais trouvé leur voie et savent parfaitement bien ce qu’ils font : ils mettent le feu !

Un groupe exceptionnel, car…

Un groupe exceptionnel, car… © Wikimedia

Divide

Diviser pour mieux régner. Le bon vieux principe qui consiste à monter les gens les uns contre les autres pour prendre le pouvoir. Qu’est-ce qu’IDLES vient faire là-dedans ? Rien. Il s’agit simplement du titre de l’une des chansons de l’album « Brutalism » et d’une « ode to the disembowelment of our NHS (National Health System) ».



Une fameuse bande ! Dans l’émission de Jools Holland aussi, ils ont mis une sacrée pagaille : 



En live ? De la bombe !

Punk ? Résolument. De la même trempe que Sleaford Mods et les Suédois de Viagra Boys. En live, c’est bien entendu toujours une expérience. L’énergie de la scène irradie le public qui la renvoie magnifiquement tel un boomerang. Résultat ? Ceci. Chez nos amis de RW. Regardez un peu ces tenues. 



Colossus Non, Triggerfinger n’est pas le seul à avoir écrit une chanson qui s’intitule « Colossus ». IDLES aussi. Encore un titre incroyable avec un clip fabuleux ! 



Trois bonnes raisons d’aimer IDLES

Un groupe qui est né dans un café. Au vu des thèmes, il n’aurait pas pu en être autrement. Dans une interview, Talbot explique comment IDLES écrit ses chansons. 



Des moments amusants ? 



Pas mal, une caméra sur la batterie ! Jetez un œil par ici ! 


Top