Current language: fr

Ces musiciens nous ont quittés en juin 2019

Adieu est un mot vide de sens. Ces musiciens nous ont en effet quittés le mois dernier, mais leur musique continuera à vivre éternellement.

André Coelho Matos

André Coelho Matos © Facebook / André Coelho Matos

Triste nouvelle en provenance du Brésil, le rockeur André Matos a succombé à une attaque cardiaque le 8 juin à l’âge de 47 ans seulement. Il avait fait ses débuts de chanteur à 13 ans au sein du groupe Viper. En 1991, il fonde le groupe Angra et quitte ses premières amours. Avec cette formation, il sort trois albums en dix ans et puis, c’est le silence radio. Il crée ensuite Shaman avant de se lancer en solo. Shaman s’était reformé il y a deux ans pour le plus grand plaisir des fans du groupe.

Spencer Ward Bohren

Spencer Ward Bohren © Facebook / Spencer Ward Bohren

Spencer Ward Bohren est monté sur presque toutes les scènes d’Europe, mais son voyage s’est malheureusement achevé le 8 juin à l’aube de ses 70 ans. Ce guitariste était une icône de La Nouvelle-Orléans et il a accompagné de nombreux groupes des années 60 et 70. Il était considéré comme l’un des meilleurs guitaristes de blues et de folk de sa génération. Il a succombé à un cancer de la prostate. 

Bushwick Bill

Bushwick Bill © Facebook / Bushwick Bill

Surnommé « Little Billy », le rappeur jamaïcain Bushwick Bill n’était certes pas bien grand, mais il a réussi à réaliser son rêve. En 1986, il rejoint Geto Boys, un groupe avec lequel il sort quelques albums indépendants. L’album « We Can Not Be Stopped », leur meilleur, comprend leur titre le plus connu : « Mind Playing Tricks On Me ». Mais par la suite, les choses se détériorent jusqu’à la sortie de leur dernier disque en 2005. Le 9 juin, Bushwick Bill s’éteint à l’âge de 52 ans.

Paul Alton « Lil' Buck » Sinegal

Paul Alton « Lil' Buck » Sinegal © Facebook / Paul Alton "Lil' Buck" Sinegal

Il est monté sur scène avec plusieurs artistes légendaires : Clifton Chenier, Rocking Dopsie, Buckwheat Zydeco et Caron Fran pour ne citer qu’eux. Mais le 10 juin, le rideau est tombé. Paul Alton « Lil’ Buck » Sinegal s’est éteint dans sa maison de Lafayette à l’âge de 75 ans. Voici tout juste 20 ans, il avait été introduit au Blues Hall of Fame. Là-bas, on se souviendra de lui comme d’un tout grand musicien.

Chuck Glaser

Chuck Glaser © Wikipedia / Chuck Glaser

Tompall Glaser nous a quittés il y a six ans et c’est cette fois à Chuck que l’on doit dire adieu. Le dernier des Glaser Brothers s’est éteint le 10 juin à l’âge de 83 ans. La carrière du trio prend son envol car il remporte le télécrochet animé par Arthur Godfrey. Le groupe signe un contrat avec la maison de disques Marty Robbins et sa première chanson intitulée « Five Penny Nickel » est écrite par Chuck lui-même. Il écrit également pour Hank Snow, Johnny Cash et de nombreux autres artistes. Chuck Glaser a incontestablement marqué le monde de la musique. 

Nature Ganganbaigal

Nature Ganganbaigal © Facebook / Nature Ganganbaigal

Né en Chine, mais Américain de cœur, voilà comment on pourrait qualifier Nature Ganganbaigal. Il y a 9 ans, il créait le groupe folk metal mongol Tengger Cavalry au sein duquel il chantait et jouait de nombreux instruments. Ce groupe a exporté la musique traditionnelle mongole en la mélangeant de façon très originale au heavy metal, séduisant un public large. Sa mort le 13 juin à l’âge de 29 ans constitue une perte immense pour le metal, car il avait encore beaucoup à apporter. 

Sergeï Ostroumov

Sergeï Ostroumov © Facebook / Sergey Ostroumov

Le nom de Sergeï Ostroumov ne vous dit peut-être pas grand-chose, mais celui de Mashina Vremeni vous est sans doute plus familier. Le groupe russe, qui s’est fait connaître sur la scène anglaise en tant que Time Machine, a perdu l’un de ses membres le 16 juin : Sergeï Ostroumov, le batteur du groupe âgé de 53 ans. Figure historique de Mashina Vremeni, il était un pionnier du rock soviétique. Le groupe était d’ailleurs l’un des seuls à perpétuer le genre en mixant le rock classique, le blues et la musique traditionnelle russe. Et même si l’on parle surtout d’Andrei Makarevich, d’Alexander Kutikov et d'Ievgueni Margoulis, Sergeï Ostroumov ne doit certainement pas être oublié.

Philippe « Zdar »

Philippe « Zdar » © Facebook / Philippe ‘Zdar’

Philippe Cerboneschi, mieux connu sous le nom de « Zdar », était membre du groupe Cassius et l’un des pionniers de l’electro français. Il est décédé à Paris le 19 juin à l’âge de 50 ans après être tombé par la fenêtre d’un immeuble. Les circonstances exactes de sa mort restent floues. Il faisait partie du groupe Cassius depuis 1996 avec Hubert Blanc-Francard. Ils s’étaient rencontrés quelques années plus tôt quand « Zdar » travaillait comme technicien pour Serge Gainsbourg et d’autres artistes. Ils ont sorti quatre albums ensemble, parmi lesquels « 1999 » qui compte le titre « Feeling For You ». 

Jerry Carrigan

Jerry Carrigan © Facebook / Jerry Carrigan

Durant son adolescence, la musique était la grande passion de Jerry Carrigan. Après s’être installé à Nashville, il devient l’un des batteurs les plus célèbres des États-Unis. Il a, entre autres, accompagné Elvis Presley, George Jones, Kenny Rogers, Porter Wagoner, Johnny Cash et The Tams. Il nous a malheureusement quittés le 22 juin à l’âge de 75 ans. 

Jeff Austin

Jeff Austin © Facebook / Jeff Austin

Jeff Austin est l’une des grandes figures du bluegrass néo-progressif de ce nouveau millénaire. Le Yonder Mountain String Band voit le jour en 1999. Jeff Austin a fait la connaissance du joueur de banjo Dave Johnson à l’université et Ben Kaufmann et Adam Aijala les rejoignent pour compléter le groupe. En 2013, Austin se lance dans une carrière solo et sort son unique album : « The Simple Truth ». Le 24 juin, il s’éteint à l’âge de 45 ans. Il nous manquera, c’est certain. Tout comme les autres artistes qui apportent tant de belles choses au monde.

Top